"Le bruit des mots" de Germain Huby : rire du normal, c'est génial

Le bruit des mots est le nouvel album de Germain Huby publié chez Le Tripode
Le bruit des mots est le nouvel album de Germain Huby publié chez Le Tripode


Ça faisait longtemps qu’une bonne petite BD n’avait pas été chroniquée sur Lettres it be. C’est désormais chose corrigée avec Le bruit des mots de Germain Huby, à retrouver chez Le Tripode. Pourquoi il faut lire cette BD de toute urgence ? Vous allez voir…


# La bande-annonce

 

Depuis des années, Germain Huby écoute ce qui se passe autour de lui, note des pensées saisies au hasard des rencontres, laisse courir son imagination. Les situations concrètes qu’il dessine (le départ à la retraite d’un professeur, une réunion de travail, les querelles d’un couple, le dialogue d’un père avec sa fille, etc.) rappellent l’absurdité de nos existences. De moments cocasses en échanges surréalistes, de scènes de vie banales en intimités dévoilées, c’est un peu la vanité du monde qui se fait entendre, le bruit du vivant.

 

 

# L'avis de Lettres it be

 

 

La maison d’édition Le Tripode devient, petit à petit, une réserve à belles découvertes et à bijoux littéraires. Il y a eu le Vigile de Hyam Zaytoun dont nous vous parlions il y a peu, il y a eu le Dérangé que je suis d’Ali Zamir prix du roman France TV 2019, plus proche encore, il y a eu le prix Renaudot de l’année dernière avec Le sillon de Valérie Manteau… Non content d’investir avec brio le monde de la littérature, Le Tripode s’embarque aussi dans les eaux de la création graphique. Récente parution dans ce rayon de la maison, Le bruit des mots de Germain Huby. Artiste plasticien de formation mais aussi réalisateur, vidéaste, producteur ou interprète, notre homme s’est construit dans la critique de notre bonne vieille société médiatique. Un Cheval de Troie intermédias qui s’attaque maintenant à la bande-dessinée pour continuer son travail de sape. Pour notre plus grand plaisir ! 

 

Germain Huby
Germain Huby

Dans un style légèrement orienté pop-art sur des planches très brèves d’une ou deux pages maximum, Germain Huby déploie un humour froid, distancié. Il nous propose de redécouvrir des situations de notre quotidien, des situations vues à la télé, partout autour de nous. Mais sur une planche de BD, le résultat est tout autre : l’absurdité se niche dans les détails. De cette assemblée qui réfute toute forme d’autorité et ce par la voix d’une seule personne autoproclamée, en passant par ces scènes de couple aussi dérangeantes que délicieuses, c’est un réel petit plaisir que de rire de nous, que de rire de tout ça.

 

 

 

On est, de toute évidence, dans la veine drolatique de la géniale BD La vie est bonne signé Viande & Macaroni publiée chez Payot Graphic. Bien que cette dernière se soit penchée davantage sur notre rapport quotidien à la technologie, aux réseaux sociaux et tous ses fardeaux connectés, Germain Huby s’ancre un peu plus dans le quotidien, dans l’absurde du banal. On pourrait penser aussi aux excellentes nouvelles d’un Bernard Quiriny, adepte d’un tel exercice mais sous forme plus littéraire. Bref, Germain Huby, en un seul ouvrage, rentre dans ce club bien select. Avec brio.

 

C’est drôle, très drôle, tout ça parce que ça nous pousse à réfléchir un petit peu sur l’absurdité de notre condition, de notre quotidien. L’intelligence et le rire dansent, le plus souvent, main dans la main. Germain Huby offre, avec Le bruit des mots, une illustration idéale à cette idée. Pour un agréable moment, pour prendre un peu de recul, découvrez cette petite BD d’urgence : c’est un régal !

Écrire commentaire

Commentaires: 0