Scandale: Trump de nouveau confronté à la justice pour diffamation!

Le visage de Donald Trump est de nouveau sous les projecteurs des tribunaux, cette fois-ci à New York, où il fait face à une plainte pour diffamation déposée par l’écrivain E. Jean Carroll. L’ancien président, connu pour ses discours enflammés, se voit imposer des restrictions sévères sur sa liberté d’expression afin d’éviter toute escalade verbale.

Une communication sous contrôle

Contrastant avec son comportement habituel, Trump doit répondre exclusivement par “oui” ou “non” aux trois questions posées lors de sa déposition. Malgré ces restrictions, il a réussi à réitérer ses insultes envers Carroll sur sa plateforme Truth Social, la qualifiant de “folle” et niant l’avoir jamais rencontrée.

Une saga judiciaire

Il ne s’agit pas de la première rencontre entre Carroll et Trump devant un tribunal. En effet, Carroll a déjà fait condamner l’ancien président pour agression sexuelle en 2023 et une première fois pour diffamation. Elle sollicite actuellement plus de 10 millions de dollars de dommages et intérêts pour le préjudice moral et professionnel subi.

Lire  Attention : Les visages terrifiants du nouveau marché de la cocaïne

Les enjeux du procès

Lors de cette nouvelle audience, la décision du juge Kaplan, qui a présidé le premier procès, stipule que la question du viol présumé ne sera pas abordée. En revanche, les propos de Trump font l’objet d’une attention particulière. Ce dernier est actuellement concerné par six autres litiges, qu’ils soient civils ou pénaux, transformant chaque accusation en une plateforme pour dénoncer une supposée “chasse aux sorcières” menée par les juges et les procureurs.

La liberté d’expression en question

Les déclarations incendiaires de Trump ont stimulé un débat au sujet de la liberté d’expression au sein des tribunaux. En décembre dernier, une cour d’appel a confirmé l’interdiction pour Trump de formuler le moindre commentaire sur les témoins ou le personnel du tribunal dans le cadre de son prochain procès portant sur les accusations de tentatives illégales de renverser les résultats des élections de 2020.

Prochaine étape

Le procès de Carroll s’achèvera vendredi prochain avec les plaidoiries finales, suivies par les délibérations du jury.

4.6/5 - (27 votes)

Laisser un commentaire

Partages