La rentrée littéraire est de retour !

Il n’y a pas que le mois de septembre pour augmenter le trafic dans les librairies ! Janvier est aussi l’occasion de retrouver nos auteurs favoris et de faire de nouvelles découvertes et, de toute évidence, ce cru 2018 s’annonce d’ores et déjà sous les meilleurs auspices.

Couleurs de l'incendie est le dernier livre de Pierre Lemaitre, la suite d'Au revoir là-haut
Couleurs de l'incendie est le dernier livre de Pierre Lemaitre, la suite d'Au revoir là-haut

Pierre Lemaitre qui entend bien confirmer le succès d’Au revoir là-haut aussi rencontré dans les salles obscures, Olivier Bourdeaut qui revient après En attendant Bojangles et son incroyable succès, Frédéric Beigbeder qui court cette fois après la vie éternelle, Philippe Delerm qui revient scruter la langue dans Et vous avez eu beau temps ? publié aux éditions du Seuil, ou encore John Banville, Delphine de Vigan, Tahar Ben Jelloun, Elena Ferrante, Paul Auster … Le programme est chargé, et c’est tant mieux !

Une vie sans fin est le dernier livre de Frédéric Beigbeder
Une vie sans fin est le dernier livre de Frédéric Beigbeder

 

Ce ne sont pas moins de 498 livres (contre 581 pour la rentrée précédente de septembre) qui vont faire leur entrée tonitruante dans les rayonnages des librairies et des points de vente spécialisés. Un nouveau raz-de-marée qui viendrait presque faire de l’ombre à la précédente rentrée littéraire plutôt boudée au niveau des ventes. En effet, mis à part les prix Goncourt, Renaudot et consorts, force est de constater qu’aucun livre n’a véritablement tiré son épingle du jeu et remporté le suffrage quasi-universel des lecteurs. La faute peut-être à des thématiques dominantes comme la Guerre d’Algérie (L’Art de perdre d’Alice Zeniter, Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud etc.) ou encore la Seconde Guerre Mondiale (L’ordre du jour d’Eric Vuillard Goncourt 2017, La Disparition de Josef Mengele d’Olivier Guez prix Renaudot etc.)

 

 

Toujours est-il que cette rentrée de janvier apporte une pluralité de thèmes où la fiction pure et dure semble retrouver toute la place qu’elle mérite. A en juger déjà par le retour aux affaires d’Olivier Bourdeaut avec Pactum salis chez Finitudes ou encore Pierre Lemaitre qui revient aussi avec Couleurs de l’incendie chez Albin Michel. On en salive d’avance !



Écrire commentaire

Commentaires : 0