· 

Classement des ventes : Quel sera le livre de l'été 2018 ?


Alors que les départs en vacances font rage depuis quelques jours sur les routes et les autoroutes du pays, les librairies sont aussi prêtes à affronter les afflux de vacanciers. Quel livre sera le livre de l’été, celui que l’on retrouvera le plus souvent au bord des plages ? Quel auteur sera le plus plébiscité par les lecteurs de l’Hexagone ? Le classement des ventes de livres Fnac / Le Point du 18 au 21 juin nous donne quelques pistes de réponses.

 

 

Un podium pas très original

 

 

 

Autant rompre le suspens tout de suite : pour l’instant, aucune grande surprise en tête des ventes de livres. Pour ce classement du 18 au 21 juin, c’est Joël Dicker que l’on retrouve sur la troisième marche du podium, avec La disparition de Stephanie Mailer publié aux Editions De Fallois. Le grand retour de l’auteur suisse avec un roman qui le catapulte au plus haut de ce classement, juste derrière Marc Lévy avec Une fille comme elle (Robert Laffont) et, inévitablement à la première place, Guillaume Musso et La jeune fille et la nuit (Calmann-Lévy) qui s’assure une neuvième semaine de présence continue sur le podium.



Un été avec…  de retour, le polar en perte de vitesse

 

Comme chaque année maintenant, les Editions des Equateurs proposent un voyage le temps d’un été avec un immense penseur. Pour cette fois, le chef de bord ne sera autre que Sylvain Tesson qui nous guidera sur la route d’Homère dans un ouvrage qui s’empare (déjà) de la quatrième place du classement pour sa cinquième semaine de présence. Un succès qui confirme tout l’amour des lecteurs de France pour cette collection estivale qui concilie réflexion et plaisir de lecture sous la plume d’un auteur reconnu et grandement apprécié.

 

 

 

Autre fait marquant de ce classement de début de grandes vacances, la quasi-absence du roman noir qui avait pourtant marqué le coup les semaines passées. Michel Bussi est cinquième avec Sang famille publié aux Presses de la Cité, une réédition de l’un de ses premiers livres parus. Derrière, on retrouve Jean-Christophe Grangé avec La terre des morts (Albin Michel) à la septième place, Franck Thilliez pointe pour sa part à la quatorzième position avec Le manuscrit inachevé (Fleuve noir) et… c’est tout ! Une perte de vitesse pour le roman noir qui devrait, on l’espère, retrouver des couleurs dans les semaines à venir avant une rentrée littéraire où l’on sait que le genre n’est que trop rarement aux premières loges.




Écrire commentaire

Commentaires: 0