Explosion verbale : Bardella et Hayer face à face dans un débat explosif

Le premier débat des élections européennes a vu se confronter Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national, et Valérie Hayer, représentante macroniste. Les échanges entre les deux prétendants ont été pour le moins animés.

Bardella en tête des intentions de vote

Avec une marge confortable, Bardella domine les intentions de vote avec plus de 30%. Hayer peine à atteindre les 17%. Les propos des deux candidats lors du débat ont sûrement impacté ces chiffres.

Une attaque directe d’Hayer

Valérie Hayer n’a pas mâché ses mots, attaquant directement Bardella en le qualifiant d’imposteur. Une accusation que Bardella n’a pas pris à la légère, mettant en avant la superficialité de la candidate sur des sujets comme la guerre en Ukraine.

Lire  Elis plongé dans un coma artificiel : Attention, images chocs !

Des accusations croisées

Les deux rivaux n’ont pas hésité à se lancer des accusations. Bardella a reproché à Renaissance, le parti de Hayer, d’être financé par l’ADLE, une entité soutenue par de grandes entreprises américaines. De son côté, Hayer a accusé le Rassemblement national d’être sous influence du Kremlin.

Débat sur l’immigration et la sécurité

La question de l’immigration et de la sécurité a également animé le débat. Bardella a fait le lien entre immigration et insécurité en France, promettant un contrôle strict de cette dernière si le RN arrive au pouvoir. Hayer, bien qu’admettant un problème d’immigration irrégulière, a défendu le droit d’asile.

Convergence sur certains sujets

Malgré leurs divergences, les deux candidats ont trouvé un terrain d’entente. Ils se sont accordés sur le fait de ne pas importer en France les conflits universitaires américains et de lutter contre l’antisémitisme.

Un débat crucial pour Hayer

Valérie Hayer a cherché à relancer sa campagne lors de ce débat. Elle a notamment critiqué Bardella pour son absentéisme au Parlement européen, un argument qui pourrait peser dans la balance pour les indécis.

4.5/5 - (35 votes)

Laisser un commentaire

Partages