Scène de chaos à Moscou : l’attaque mortelle qui met le monde en alerte

Une attaque armée suivie d’un incendie a secoué la salle de concert de Moscou, une scène de chaos et d’horreur qui a laissé la capitale russe en état de choc.

Événement tragique au Crocus City Hall

Cette attaque a eu lieu dans la célèbre salle de concert du Crocus City Hall, située à Krasnogorsk. L’assaut s’est produit pendant le concert du groupe de rock russe Piknik, au milieu de la joie et de la fête, la tension et la peur se sont rapidement installées.

Les agresseurs ont ouvert le feu avant de lancer une grenade ou une bombe incendiaire, provoquant un incendie dévastateur. L’incendie a provoqué une panique générale et des images ont été capturées montrant des spectateurs en fuite, évacuant la salle de concert en hâte.

Lire  Attention : un tournant inattendu dans les élections indonésiennes !

Le bilan humain

L’attaque a fait 40 morts et 115 blessés, dont cinq enfants. Les pompiers ont réussi à évacuer une centaine de personnes du sous-sol du bâtiment, évitant ainsi une tragédie encore plus grande.

La revendication de l’Etat Islamique

Le groupe jihadiste État islamique (EI) a rapidement revendiqué cette attaque. Une enquête a également été ouverte pour “acte terroriste”. Le Président russe, Vladimir Poutine, a été informé “constamment” et “dès les premières minutes” des événements.

Conséquences et réactions internationales

Suite à cette tragédie, tous les événements publics à Moscou ont été annulés pour le week-end et les mesures de sécurité ont été renforcées dans les aéroports. Cette attaque a été condamnée par l’ONU, la Maison Blanche, la France, l’Italie, l’UE et l’Espagne. Tandis que l’Ukraine et la Légion Liberté de la Russie, un groupe de combattants russes anti-Kremlin, ont nié toute implication dans cet acte terroriste.

Le renseignement militaire ukrainien a pointé du doigt les services secrets russes, une accusation qui a amené l’ex-président russe Dmitri Medvedev à menacer de tuer les dirigeants ukrainiens s’ils sont impliqués dans l’attaque. L’ambassade américaine en Russie a également averti ses citoyens sur des menaces potentielles à venir.

4.9/5 - (16 votes)

Laisser un commentaire

Partages