La Corée du Nord refait parler d’elle : votre sécurité est-elle vraiment assurée ?

La Corée du Nord a récemment procédé à un essai de missile balistique intercontinental ultime, capable de franchir la distance jusqu’aux États-Unis. C’est l’essai le plus abouti jamais réalisé par le pays, et le dernier d’une série record de lancements cette année.

Caractéristiques du missile

D’après les informations recueillies par la Corée du Sud, le missile testé est un ICBM à combustible solide. Cette catégorie de missile se distingue par une plus grande mobilité et une capacité de tir accélérée par rapport à leurs homologues à combustible liquide. Le Japon a quant à lui estimé que l’engin pourrait parcourir plus de 15 000 km, ce qui place l’ensemble du territoire américain dans sa sphère de tir.

Réactions internationales

Ce lancement de missile intervient malgré les avertissements de Séoul et Washington, qui ont menacé d’entraîner la chute du régime de Kim Jong Un en réponse à toute attaque nucléaire contre les États-Unis ou leurs alliés. La Corée du Sud et les États-Unis ont vivement condamné cet essai. Le président sud-coréen a ainsi ordonné une réaction rapide en cas de nouvelle provocation, tandis que les États-Unis ont déclaré cette action en violation avec plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Lire  Attention ! Guerre à Gaza : la trêve enfin en vue ?

Le Japon, pour sa part, a exprimé sa préoccupation face aux implications de ces tirs pour la paix et la stabilité régionales. Il a rappelé l’obligation pour la Corée du Nord de respecter les résolutions du Conseil de sécurité qui lui sont applicables.

Néanmoins, ce tir a reçu le soutien de la Chine, qui continue d’appuyer la Corée du Nord.

Discussions nucléaires

En parallèle, les États-Unis et la Corée du Sud ont tenu une session du Groupe consultatif nucléaire centrée sur la dissuasion nucléaire face à une confrontation potentielle avec le Nord. Ils ont également prévu d’intégrer un exercice nucléaire à leurs entraînements militaires conjoints annuels dès l’année prochaine.

Contexte du lancement

Il est à noter que le lancement du missile a coïncidé avec l’anniversaire de la mort de Kim Jong Il, prédécesseur et père de l’actuel dirigeant Kim Jong Un. Cette action s’inscrit également dans la politique de la Corée du Nord qui, l’année dernière, s’est proclamée “puissance nucléaire irréversible” et refuse de renoncer à son programme nucléaire. Il s’agit du dernier événement en date dans la montée en puissance de la Corée du Nord sur la scène internationale, après la réussite le mois dernier de l’envoi de son premier satellite espion en orbite, suite à deux tentatives infructueuses.

4.2/5 - (38 votes)

Laisser un commentaire

Partages