Qui pourrait croire que cette colocataire a 85 ans ?

La colocation a un visage différent au Perreux-sur-Marne : une jeune étudiante en théâtre et une comédienne à la retraite partagent leur quotidien dans une charmante vieille maison. Un mélange des générations inhabituel, orchestré par l’association Pari solidaire, qui offre à ces deux passionnées de théâtre une expérience de vie unique.

Un duo pas comme les autres

Johanna Silberborth, 25 ans, partage depuis 5 ans la vie de Marie-Claude Rio, 85 ans. Ancienne comédienne, Marie-Claude accueille dans sa maison des étudiants depuis quinze ans. Parmi eux, Johanna est la plus “ancienne” colocataire, ayant passé six ans sous le même toit.

La vie en colocation

La jeune étudiante a investi le grenier de la maison. En échange d’un loyer de 400 euros et d’un coup de main pour les courses et autres tâches du quotidien, elle bénéficie d’un espace personnel conséquent. Un contrat formalise les droits et devoirs de chacune afin de veiller au respect et à la convivialité de cette colocation un peu particulière.

Lire  Saviez-vous qu'un enfant peut bénéficier plus lors d'une succession ?

Une solution solidaire

Pour Marie-Claude, ce mode de vie intergénérationnel est plus qu’un moyen de lutter contre l’isolement des personnes âgées. Il lui offre aussi la possibilité de continuer à vivre dans sa maison d’enfance malgré une retraite modeste de 1000 euros. Les 400 euros de loyer par chambre l’aident à assurer les frais inhérents à l’entretien de la maison.

Une colocation élargie

Depuis septembre, la colocation a pris une nouvelle dimension avec l’arrivée de Garance, une autre étudiante de 17 ans. Malgré certaines restrictions, comme l’interdiction d’organiser des fêtes et le respect des horaires de télévision de Marie-Claude, la cohabitation semble se passer sous de bons augures.

Des bénéfices mutuels

En dehors de l’aspect financier, cette colocation offre à Marie-Claude une stimulation intellectuelle et une compagnie appréciable. De son côté, Johanna a trouvé en Marie-Claude une source d’inspiration pour une pièce de théâtre qu’elle écrit. La jeune femme a même initié son aînée à l’usage d’Instagram pour suivre ses petites-filles.

Lire  Le marché des appareils auditifs est-il aussi effrayant que vous le pensez ?

Marie-Claude est toutefois consciente que ce mode de vie ne convient pas à tout le monde et chaque expérience peut être différente. Mais pour elle, la colocation intergénérationnelle est une aventure humaine enrichissante qui dépasse largement les contraintes du quotidien.

5/5 - (12 votes)

Laisser un commentaire

Partages