21 morts à Belgorod : le pire drame civil russe du conflit ukrainien

Une attaque d’une violence inédite s’est produite à Belgorod en Russie, attribuée à l’armée ukrainienne, et a fait 21 morts et plus de 111 blessés. Cette tragédie marque la plus grande perte en vies civiles que la Russie ait connue depuis le début du conflit avec l’Ukraine en février 2022.

Événements à Belgorod

Le gouverneur de la région de Belgorod, Viatcheslav Gladkov, a confirmé le nombre inquiétant de victimes. Les dégâts de cette attaque sont considérables : voitures incendiées, vitres d’immeubles éclatées et colonnes de fumée noire témoignent de l’intensité de l’offensive.

Lors d’une réunion d’urgence, Moscou a qualifié l’acte de l’Ukraine de terrorisme délibéré. L’ambassadeur russe auprès de l’ONU, Vassili Nebenzia, est allé plus loin en accusant l’Ukraine d’avoir visé des cibles civiles, y compris des centres sportifs, une patinoire et une université.

Lire  Un Noël au goût amer à Bethléem : la triste réalité du conflit

Réactions et annonces de la Russie

La Russie promet une réponse à cette attaque, le ministère russe de la Défense assurant que l’agression ne restera pas sans conséquences. Les discours du Nouvel An prononcés par le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky sont très attendus.

Situation en Ukraine

Pendant ce temps en Ukraine, le pays est également sous le feu. Des immeubles, une maternité, un centre commercial, des infrastructures industrielles et militaires ont été attaqués, provoquant de nombreuses victimes déclarées par le président Volodymyr Zelensky. Des frappes récentes ont causé trois morts supplémentaires samedi.

Un conseiller en sécurité britannique, membre de l’équipe d’un groupe de journalistes allemands, figure parmi les blessés en Ukraine. Cette série d’attaques a été sévèrement condamnée par le Secrétaire général de l’ONU.

La contre-offensive de Kiev et l’aide occidentale

L’année 2023 a été marquée par une contre-offensive décevante de la part de Kiev et une impasse presque totale à la ligne de front. En parallèle, l’aide occidentale à l’Ukraine semble se tarir, laissant planer un risque d’épuisement des munitions et des fonds.

Lire  "Découvrez la première société privée à réussir un alunissage"

Devant cette situation, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a fait un appel pressant à ses alliés, affirmant que l’armement de l’Ukraine est la clé pour protéger des vies humaines.

4.6/5 - (30 votes)

Laisser un commentaire

Partages