Le drame de Belgorod inédit : faut-il craindre plus de violences ?

Un événement tragique s’est récemment déroulé à Belgorod, en Russie, avec une frappe dévastatrice attribuée à l’armée ukrainienne. Cette attaque, la plus meurtrière à ce jour pour les civils russes depuis le début du conflit en février 2022, a eu des conséquences dévastatrices.

Le drame à Belgorod

21 personnes ont perdu la vie et au moins 111 ont été blessées suite à la frappe. Ces chiffres alarmants ont été confirmés par le Gouverneur de la région de Belgorod. Les images diffusées en ligne attestent de la violence de l’incident, avec des voitures incendiées et des bâtiments sévèrement dégradés.

Réactions et promesses de rétorsion

Le Ministère russe de la Défense a réagi vivement à cet événement, promettant qu’une telle attaque ne restera pas sans réponse. Malgré les frappes ukrainiennes régulières en Russie, celle-ci est d’une ampleur inédite, les précédentes ayant eu un bilan habituellement moins lourd. Les forces russes, malgré l’interception de deux missiles et la majorité des roquettes lancées contre Belgorod, n’ont pu éviter le drame.

Lire  Présidentielle 2022 : Vous ne devinerez jamais ce qui vous attend !

La tension est montée d’un cran lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, durant laquelle la Russie a accusé l’Ukraine d’un “acte de terrorisme délibéré”.

Le conflit s’intensifie en Ukraine

De l’autre côté du front, l’Ukraine n’est pas en reste. Les autorités ukrainiennes rapportent également 40 victimes mortelles suite à des frappes. Des images montrent des immeubles de Kiev touchés par les bombardements russes. Le Président ukrainien, Volodymyr Zelensky, appelle désespérément à l’aide pour “protéger des vies”.

En parallèle, les frappes russes, visant des infrastructures tant civiles que militaires, s’intensifient. Trois personnes ont déjà perdu la vie dans diverses régions de l’Ukraine.

Le regard du monde sur le conflit

Les attaques ont suscité des condamnations à l’échelle internationale. Le conflit, en plus de son bilan humain, fait craindre un assèchement de l’aide occidentale à l’Ukraine. Dans ce contexte tendu, les discours de Vladimir Poutine et de Volodymyr Zelensky pour le Nouvel An sont attendus avec une grande appréhension.

5/5 - (30 votes)

Laisser un commentaire

Partages