Attention : Gaza reçoit sa première livraison de carburant, qu’est-ce que cela signifie ?

La bande de Gaza a récemment reçu sa première livraison de carburant par Israël, suite à une pression des États-Unis. Deux camions de carburant sont maintenant autorisés à entrer tous les jours dans l’espoir d’alimenter les générateurs d’hôpitaux et de rétablir les télécommunications.

Le carburant : une urgence pour les services essentiels

Les pénuries de carburant ont conduit à un arrêt des hôpitaux et des télécommunications. La situation est particulièrement critique dans l’hôpital al-Chifa, le plus grand de la bande de Gaza, où l’arrêt des équipements médicaux vitaux a déjà entraîné la mort de patients. Par ailleurs, selon le Hamas, 24 des 35 hôpitaux de Gaza ont cessé de fonctionner.

Il est rapporté qu’une livraison de 17.000 litres de carburant a été effectuée via l’Égypte pour alimenter les générateurs de la compagnie de télécommunications. Malheureusement, les livraisons actuelles ne couvrent qu’une partie minime des besoins en carburant de cette région.

Lire  Présidentielle 2022 : Vous ne devinerez jamais ce qui vous attend !

Appel pour un cessez-le-feu et aide humanitaire

L’ONU a appelé à un “cessez-le-feu” à Gaza et à une livraison massive de carburant. Cette dernière est nécessaire pour permettre aux hôpitaux de fonctionner et aux camions transportant l’aide humanitaire de circuler. À cela s’ajoute le risque immédiat de famine dans le territoire tel que le souligne le Programme Alimentaire Mondial.

Le territoire de Gaza est en état de “siège complet” par Israël depuis le 9 octobre. La suspension des télécommunications a bloqué l’acheminement de l’aide humanitaire. Israël avait refusé de laisser passer le carburant, alléguant que cela pourrait profiter aux activités militaires du Hamas.

La position d’Israël et le conflit

Israël accuse le Hamas d’utiliser les hôpitaux comme bases militaires et les malades comme “boucliers humains”. Par ailleurs, Israël a refusé tout cessez-le-feu sans la libération préalable des otages. Récemment, l’armée israélienne a découvert la dépouille d’une otage du Hamas.

Les tensions sont également vives en Cisjordanie occupée. L’armée israélienne a annoncé la mort de “cinq terroristes”. Des discussions sont en cours entre le président américain et l’émir du Qatar sur la nécessité “urgente” que le Hamas libère “sans délai” les otages.

Lire  Attention, Israël libère 39 prisonniers en échange de 17 otages !

Les États-Unis ont finalement obtenu le feu vert d’Israël pour laisser passer deux camions de carburant par jour. Une petite victoire dans un contexte plus que tendu.

4.7/5 - (32 votes)

Laisser un commentaire

Partages