Attention, Israël libère 39 prisonniers en échange de 17 otages !

Un troisième jour de trêve dans la bande de Gaza a permis la libération de dix-sept otages, dont quatorze ressortissants israéliens.

Les otages libérés comprenaient une petite fille américaine de quatre ans et une dame israélienne âgée, très mal en point. Un citoyen Russo-Israélien a également été libéré à la suite de négociations directes avec Moscou, ainsi que trois otages thaïlandais. Depuis le début de la trêve, le nombre d’otages libérés s’élève à 58.

Échange d’otages et de prisonniers

En échange de ces libérations, Israël a relâché 39 prisonniers palestiniens, portant à 117 le nombre total de prisonniers palestiniens libérés. L’accord de trêve prévoit un ratio d’échange d’un otage pour trois prisonniers.

La médiation pour la trêve

La trêve a été rendue possible grâce à une médiation conjointe des États-Unis, du Qatar et de l’Égypte. Les négociations ont permis de définir les termes de l’échange et de l’arrivée de l’aide humanitaire à Gaza.

Lire  Attaque israélienne à Gaza : un journaliste succombe à ses blessures

Aide humanitaire à Gaza

Longs convois d’aide internationale continuent d’arriver dans la bande de Gaza en provenance d’Égypte. Depuis le début de la trêve, 248 camions de secours ont réussi à pénétrer dans la bande de Gaza avec de l’aide et du carburant.

L’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens a souligné la gravité de la situation humanitaire à Gaza.

Le conflit persiste

Malgré cette trêve, l’armée israélienne a donné l’ordre à la population de quitter le tiers nord de la bande de Gaza. Des milliers de personnes déplacées ont essayé de rentrer chez elles, malgré les ordres. Plus de la moitié des logements à Gaza ont été endommagés ou détruits, et 1,7 million de personnes ont été déplacées.

Par ailleurs, l’armée israélienne a estimé que 240 otages ont été emmenés à Gaza lors d’une attaque du Hamas, contre lequel Israël a promis de riposter. Le Premier ministre israélien a affirmé que l’offensive se poursuivrait “jusqu’à la victoire”. Le Hamas a confirmé la mort de cinq de ses chefs lors de l’offensive israélienne.

5/5 - (10 votes)

Laisser un commentaire

Partages