Attention : l’avenir climatique repose sur des milliers de milliards de dollars !

Face à l’urgence climatique, la mobilisation financière se compte en milliers de milliards de dollars, selon Sultan Al Jaber, président de la COP28. Un appel marqué pour financer les promesses faites en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

Ainsi, lors d’une table ronde sur “L’après COP28” à Paris, organisée par l’Agence internationale de l’énergie (AIE), la finance fut au cœur des discussions. Sultan Al Jaber a affirmé que la finance est un facteur clé pour lutter contre le réchauffement climatique.

Sultan Al Jaber propose des investissements massifs

Pour Al Jaber, la décarbonation de l’industrie lourde est possible grâce à des investissements massifs dans l’hydrogène et les énergies renouvelables.

Lire  Achetez moins cher chez Carrefour en recyclant vos objets usagés

Yalchin Rafiev ambitionne de garder l’élan de la COP28 pour la COP29

Le négociateur en chef de l’Azerbaïdjan pour la COP29, Yalchin Rafiev, a promis de maintenir l’élan de la COP28. Il soutient notamment que son pays est idéalement placé pour servir de pont entre le Nord et le Sud.

La COP28 appelle à une transition hors des énergies fossiles

Fatih Birol, le directeur de l’AIE, a salué l’accord final de la COP28 qui appelle à une transition hors des énergies fossiles et demande le triplement des capacités en énergies renouvelables. Il reconnaît qu’il reste beaucoup à faire pour sa mise en œuvre.

L’émissaire américain pour le Climat, John Kerry, a soulevé la question de l’engagement des pays à sortir des énergies fossiles et a réitéré son appel à l’Asie pour abandonner le charbon.

Un mécanisme de suivi des engagements climatiques par l’AIE

L’AIE a annoncé qu’à partir du 1er mars, elle mettra en place un mécanisme de suivi des engagements climatiques. Il apportera également un soutien aux pays qui le demandent pour atteindre leurs objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Lire  Attention! Vous ne devriez jamais ignorer ce détail sur le Black Friday

Coopération pour construire des ponts

Laurent Fabius, architecte de l’Accord de Paris à la COP21 en 2015, a loué la formation d’une “troïka” par les organisateurs des COP28, 29 et 30 pour “construire des ponts”. Il note que la COP30 semble prometteuse, bien que la COP29 soit sous pression à cause de la situation internationale tendue.

Des élections marquantes en 2024

En 2024, près de la moitié de la population mondiale sera concernée par des élections. Ces élections auront lieu aux États-Unis, dans l’Union européenne et en Russie, dans un contexte de conflits internationaux.

Inquiétude des ONG vis-à-vis de la COP29

La nomination de l’ancien de la compagnie pétrolière Socar, Moukhtar Babayev, comme président de la COP29, a suscité l’inquiétude des ONG. Cette préoccupation est renforcée par la situation géopolitique instable dans le Caucase.

4.1/5 - (27 votes)

Laisser un commentaire

Partages