La révolutionnaire Ariane 6 de l’Europe franchit une étape marquante!

La fusée Ariane 6 de l’Europe a franchi une étape significative dans sa préparation pour son vol inaugural programmé en 2024. À Kourou, en Guyane, une simulation complète de lancement a été effectuée avec succès.

Ariane 6 : un essai à feu réussi

Le moteur Vulcain 2.1 de la fusée Ariane 6 a été mis à l’épreuve lors d’un essai à feu qui a duré environ huit minutes. Un léger contretemps a retardé le début de la mise à feu. En effet, une anomalie a été détectée sur le circuit hydraulique du système de contrôle d’orientation de la tuyère du moteur. L’essai, originellement prévu le 3 octobre, a donc dû être reporté.

Une répétition générale concluante

Nonobstant ce léger retard, l’allumage du moteur a permis de simuler et de valider l’intégralité de la phase de vol de l’étage principal d’Ariane 6. Cette répétition générale a donc été un succès.

Lire  Trump, prêt à défier Biden pour 2024 malgré des obstacles majeurs!

D’autres tests avant le lancement inaugural

Même si cette répétition est une avancée majeure, des tests supplémentaires doivent encore être réalisés pour confirmer la tolérance de la fusée à des cas de panne. Les résultats complets de cet essai ne seront communiqués qu’après analyse de tous les paramètres, le 30 novembre. La réussite de ces prochains tests conditionnera la fixation d’une date pour le lancement inaugural du lanceur.

Un premier vol retardé plusieurs fois

Le premier vol d’Ariane 6 a connu plusieurs reports. Initialement prévu pour 2020, il a été repoussé en raison de la pandémie de Covid-19 et de difficultés de mise au point.

4.4/5 - (30 votes)

Laisser un commentaire

Partages