Les États-Unis ripostent: la vérité sur les frappes en Syrie et en Irak

Les États-Unis ont récemment effectué des frappes de riposte en Irak et en Syrie, visant les forces d’élite iraniennes et des alliances pro-iraniennes. Les attaques viennent en réponse à la perte de trois militaires américains qui ont été tués en Jordanie par des groupes soutenus par l’Iran.

Opération de représailles: détails et résultats

L’opération de riposte, décrite par la Maison Blanche comme un succès, a duré à peu près une demi-heure. Un arsenal de plus de 85 sites ont été la cible de plusieurs avions de combat, y compris des bombardiers longue portée. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, la riposte américaine a fait au moins 18 victimes parmi les combattants pro-iraniens de l’est syrien.

Des frappes sur des positions de groupes armés pro-Iran à l’ouest de l’Irak ont également été signalées. Cependant, ces frappes ont été condamnées comme une “violation de la souveraineté irakienne” par un représentant militaire du Premier ministre irakien.

Lire  Netanyahu défie le monde : la pression militaire va continuer !

Une réponse américaine sur le long terme

Les attaques de riposte américaines ne sont pas terminées, selon le Président américain, Joe Biden. Les représailles seront multiples et échelonnées dans le temps, ciblant différentes localités. Cela survient après que les forces américaines en Irak et en Syrie aient subi de multiples attaques par drones ou par tirs de roquettes depuis la mi-octobre.

Le retour des militaires américains tués

Les corps des trois militaires américains tués ont été rapatriés aux États-Unis. Le président Biden a assisté à une cérémonie respectueuse en leur honneur, accompagné de son épouse Jill, du Secrétaire à la Défense Lloyd Austin, du chef d’état-major Charles Brown et de plusieurs autres personnalités. Dans un silence absolu, la cérémonie a duré une dizaine de minutes.

4.9/5 - (33 votes)

Laisser un commentaire

Partages