La fusée Ariane 6 réussit un test crucial : premiers détails chocs!

La fusée Ariane 6, produit de la technologie européenne, a acquis un grand succès lors d’un test à Kourou, en Guyane. Ce test n’est pas des moindres, puisqu’il s’agit d’une répétition complète et détaillée dans la perspective du premier vol, prévu pour 2024.

Efficacité démontrée du moteur Vulcain 2.1

Le moteur Vulcain 2.1, élément clé de l’étage principal de la fusée, a brillamment passé l’épreuve du feu, marquant ainsi une avancée majeure. L’activation du moteur, qui a duré près de huit minutes, a été un succès total. Cela a permis de confirmer la bonne marche de l’étage principal d’Ariane 6 lors de la phase de vol.

Un pas de plus vers le vol inaugural

Ce succès marque une nouvelle étape dans la préparation du vol inaugural d’Ariane 6.

Lire  Donald Trump risque gros : Son procès s'ouvre le 4 mars 2024

Néanmoins, avant de pouvoir mettre en oeuvre ce premier vol, plusieurs tests doivent encore être effectués. Ces derniers ont pour objectif de prouver la résistance du lanceur face à diverses situations de panne.

En attente des résultats complets

Les résultats finaux de cette mise à l’essai ne seront pas divulgués avant le 30 novembre, le temps d’analyser en profondeur l’ensemble des paramètres.

Notons que l’allumage du moteur Vulcain 2.1 a été légèrement retardé par une anomalie mineure, mais non préjudiciable à la réussite de l’essai.

L’importance de la réussite du test

La performance positive de ce test est un élément décisif dans la définition de la date du premier lancement de la fusée, également prévu en 2024.

Il est à noter que le premier vol d’Ariane 6, conçu pour faire face à la compétition du lanceur américain Space X, a dû être reporté à différentes reprises. Les causes de ces reports sont la pandémie de Covid-19 ainsi que des complications techniques.

4.7/5 - (13 votes)

Laisser un commentaire

Partages