Mike Gallagher sonne l’alarme sur G42 en raison de ses liens présumés avec la Chine !

Le républicain américain Mike Gallagher réclame une enquête sur G42, une entreprise d’IA basée aux Émirats Arabes Unis, en raison de ses liens présumés avec l’armée et les services de renseignement chinois.

L’accusation contre G42

Mike Gallagher laisse entendre que G42 collabore avec des entités épinglées par les autorités américaines et figurant sur leur liste noire, à l’image de Huawei. Ces accusations sérieuses visent à mettre en lumière les liens possiblement préjudiciables à la sécurité nationale des États-Unis.

Les demandes de Gallagher

Il ne s’arrête pas là et appelle à ce que G42, ainsi qu’une dizaine de ses filiales en Chine, soient intégrées à la liste des entreprises touchées par les restrictions d’exportation américaines sur des composants essentiels. Ces mesures vise à protéger les intérêts et la sécurité des États-Unis.

Lire  Scandale à Sciences Po : pourquoi la direction suspend les procédures disciplinaires?

Les liens entre les Émirats Arabes Unis et la Chine

Il convient de noter que, bien que les Émirats arabes unis entretiennent des relations étroites avec les États-Unis, ils ont également noué des partenariats importants avec la Chine, en particulier dans le secteur technologique. Ce fait soulève des questions cruciales sur la balance des pouvoirs et des influences dans la politique internationale.

Les restrictions américaines à l’exportation

Les États-Unis ont mis en place des restrictions d’exportation vers la Chine sur certains composants numériques. Ces mesures ont été prises dans un souci de protection de leur sécurité nationale et des droits humains.

La position de certains pays face à la Chine

Il est à noter que, dans cette démarche de limitation des exportations vers la Chine de technologies de pointe, les États-Unis ne sont pas seuls. En effet, le Japon et les Pays-Bas les ont rejoints dans cette initiative, notamment concernant les équipements avancés pour la fabrication de semi-conducteurs.

Lire  La vérité cachée derrière G42, l'entreprise liée au gouvernement chinois ?

La Corée du Sud, qui est un acteur majeur dans la production de semi-conducteurs, envisage également d’accentuer sa coopération avec ces trois pays afin de se positionner plus fermement face à la Chine.

4.9/5 - (34 votes)

Laisser un commentaire

Partages