Une fuite à la CIA sans précédent : le rôle clé de Joshua Schulte

Un ancien employé de la CIA, Joshua Schulte, a été condamné à une peine de prison de 40 ans pour une fuite massive de données vers WikiLeaks, la plus grave dans l’histoire de l’agence d’espionnage.

Joshua Schulte : de l’espionnage à la pédopornographie

Agé de 35 ans, Schulte a été reconnu coupable en juillet 2022 de huit chefs d’accusation d’espionnage. Une autre condamnation a suivi en septembre 2023, lorsqu’une collection de vidéos pédopornographiques a été découverte sur ses ordinateurs, aggravant encore sa peine.

Une trahison caractérisée

Le procureur fédéral de New York a qualifié les agissements de Schulte comme une véritable trahison, se référant à ceux-ci comme “l’un des actes d’espionnage les plus éhontés de l’histoire américaine“. L’accusé a, selon lui, non seulement mis en péril la sécurité nationale des États-Unis, mais également la vie des employés de la CIA.

Lire  Attention! La Tour Eiffel devient l'épicentre d'un terrifiant attentat

Le rôle de Schulte à la CIA et la collecte “Vault 7”

Schulte, en 2016, travaillait pour une unité d’élite de la CIA spécialisée dans le cyberespionnage. Il a alors commencé à accumuler une collection d’outils de piratage, de logiciels malveillants et de virus informatiques, maintenant connue sous le nom de “Vault 7”.

La fuite des données vers WikiLeaks

En mars 2017, WikiLeaks a mis en ligne 8 761 documents issus de la collection “Vault 7”. Cette fuite a permis aux pirates du monde entier d’accéder et d’utiliser les mêmes outils que ceux du renseignement américain.

Motivations de l’accusé

Selon l’accusation, la motivation de Schulte pour cette fuite massive de données n’était autre que sa volonté de se venger de la CIA, suite à des conflits internes.

4.8/5 - (10 votes)

Laisser un commentaire

Partages