65 morts au bord d’un avion russe : Kiev est-elle coupable ?

La Russie impute à l’Ukraine la responsabilité du crash d’un avion militaire russe près de la région frontalière de Belgorod, engendrant un drame humain et exacerbant les tensions déjà vives entre les deux pays.

Le Crash

La région de Belgorod, souvent sous le feu des drones et missiles ukrainiens, a été le théâtre du drame : un avion, écrasé près du village russe de Iablonovo, à proximité de la frontière ukrainienne. Selon les informations fournies par Moscou, l’appareil transportait 65 prisonniers ukrainiens et neuf autres personnes qui ont tous péri dans l’accident.

Les détails de cet évènement tragique ont rapidement envahi les réseaux sociaux, dévoilant des images d’un avion qui chute et d’une impressionnante explosion au sol.

Les Accusations

Rapidement, le Ministère russe de la Défense a pointé du doigt l’Ukraine, l’accusant d’avoir délibérément abattu l’avion. Selon lui, le vol avait pour mission de transporter des prisonniers ukrainiens pour un échange qui n’a finalement pas eu lieu.

Lire  Conflit israélo-palestinien : Ce qu'il fallait craindre est en train de se produire !

La réaction de l’Ukraine ne s’est pas faite attendre. Le renseignement militaire ukrainien (GUR) a nié avoir des informations précises sur la nature du vol et a affirmé que l’échange de prisonniers était prévu mais qu’il n’a finalement pas eu lieu. Kiev affirme également n’avoir reçu aucune consigne de sécurisation de l’espace aérien.

Devant ces accusations, l’armée russe a maintenu sa position, accusant les forces ukrainiennes d’avoir tiré deux missiles pour abattre l’avion.

La Réponse Ukrainienne

Face à ces accusations, l’armée ukrainienne a promis de maintenir sa stratégie visant à détruire les appareils de transport et contrôler l’espace aérien. Elle réfute également les allégations selon lesquelles plus de 8.000 Ukrainiens, dont plus de 1.600 civils, seraient détenus par les Russes.

La réponse du président ukrainien, Volodymyr Zelensky, ne s’est pas faite attendre. Il a demandé une enquête internationale et la tenue d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité à la demande de Moscou.

Les Conséquences sur le Terrain

Au-delà de ces accusations, les combats en Ukraine se concentrent principalement sur le front Est, autour d’Avdiïvka où les forces russes tentent d’encercler la ville. Les forces ukrainiennes ont repoussé des groupes de sabotage qui ont réussi à pénétrer la ville pour la première fois.

Lire  La fin du conflit Israël-Hamas : Réalité ou pur mirage ?

Par ailleurs, un bombardement russe a fait deux morts et huit blessés dans un village de la région de Donetsk. Les drones russes ont également attaqué la ville d’Odessa, faisant au moins deux blessés.

4.5/5 - (39 votes)

Laisser un commentaire

Partages