La vérité terrifiante sur les frappes aériennes en Ukraine

Les frappes aériennes russes nocturnes ont engendré une vive riposte du président ukrainien, Volodymyr Zelensky.

Le coût humain

Les attaques récentes ont touché Kiev et Kharkiv, faisant 18 morts et 130 blessés parmi les civils. Le Parquet général a également fait état de 19 morts et 120 blessés, dont 15 pour la seule région de Kharkiv.

Avec plus de 200 sites touchés

Les frappes ont affecté plus de 200 sites, dont notamnent 139 bâtiments résidentiels. Des blessés ont été évacués à Kharkiv, où les secours ont dû lutter contre les flammes dans les décombres des bâtiments touchés. Ces interventions ont permis d’extraire 27 personnes des débris.

Les répercussions dans la capitale

À Kiev, le quartier Sviatochynski a également subi des dégâts, avec un immeuble et des véhicules incendiés.

Lire  Le dernier plan de la Russie pour dominer l'espace vous faire trembler

Le positionnement ukrainien

Face à cette situation, Zelensky s’est engagé à ramener la guerre en Russie. L’Ukraine a exprimé son besoin de davantage de moyens de défense antiaérienne auprès de ses alliés occidentaux. Le chef de la diplomatie ukrainienne a pointé du doigt le manque de ravitaillement en munitions d’artillerie et en missiles antiaériens de la part de ses alliés.

L’Ukraine a déclenché ses propres attaques de missiles et de drones sur le territoire russe en réponse.

La réponse internationale

Le secrétaire américain au Trésor a assuré le soutien “indéfectible” des États-Unis envers Kiev. De son côté, la diplomatie française pointe du doigt Moscou, accusée de viser délibérément les infrastructures civiles.

La Douma russe a, quant à elle, appelé l’ONU et les parlements du monde à prendre en compte les “attaques criminelles” de l’Ukraine sur le territoire russe.

Le déni russe

Moscou nie avoir touché des civils lors de ses bombardements, malgré les accusations de l’Ukraine et de ses alliés occidentaux.

Lire  Victoire surprise de l'OL contre le PSG : un exploit mémorable !

Le constat de l’ONU

La mission de surveillance des droits de l’homme de l’ONU en Ukraine a mis en évidence les dégâts sur une école, une maternelle et des zones résidentielles à Kharkiv.

Le bilan de l’invasion russe

Depuis le début de l’invasion russe en février 2022, des centaines de milliers de militaires et de civils ont été tués. Cependant, il n’existe aucun bilan fiable du nombre exact de victimes.

4/5 - (36 votes)

Laisser un commentaire

Partages