Alerte! Explosion des tentatives de suicide chez les jeunes depuis le Covid

Une forte augmentation des pensées suicidaires et des tentatives de suicide chez les jeunes adultes est observée depuis l’apparition du Covid. Une enquête de Santé publique France nous livre une image troublante de l’état de la santé mentale en France.

Le contexte de l’enquête

L’enquête a été effectuée en 2021 auprès de plus de 24 000 personnes âgées de 18 à 85 ans vivant en France métropolitaine ainsi qu’auprès de 6500 personnes dans les DROM. Les résultats sont alarmants : 4,2% des participants ont pensé à se suicider au cours des 12 derniers mois et 6,8% ont effectué une tentative de suicide dans leur vie, dont 0,5% au cours de l’année passée.

Une tendance à la hausse chez les jeunes adultes

Une tendance notable s’est dessinée parmi les jeunes adultes de 18 à 24 ans. Les pensées suicidaires ont été multipliées par plus de deux depuis 2014, passant de 3,3% à 7,2% en 2021. Les tentatives de suicide déclarées au cours de la vie ont augmenté de 50% par rapport à 2017, passant de 6,1% à 9,2%. Quant aux tentatives de suicide déclarées dans les 12 derniers mois, elles ont augmenté de plus de 60% (de 0,7% en 2017 à 1,1% en 2021).

Lire  A peine une victoire : que faut-il redouter de la dernière performance des Bleus ?

Les jeunes femmes particulièrement touchées

L’état de la santé mentale des jeunes femmes de 18-24 ans est particulièrement préoccupant. Les pensées suicidaires ont été déclarées par 9,4% des femmes de cette tranche d’âge. Les tentatives de suicide au cours de la vie ont été déclarées par 12,8% d’entre elles. Les tentatives de suicide au cours de l’année concernent 2% des jeunes femmes de 18 à 24 ans.

D’autres catégories vulnérables

Les personnes vulnérables d’un point de vue socio-économique, celles qui vivent seules ou qui élèvent seules leurs enfants sont également plus touchées par les idées et gestes suicidaires.

On observe une légère baisse de la prévalence des pensées suicidaires et des déclarations de tentatives de suicide pour les personnes âgées de 18 à 75 ans depuis 2014. Néanmoins, la situation reste préoccupante, surtout au sein de certaines catégories de la population.

4/5 - (20 votes)

Laisser un commentaire

Partages