Black Friday: pourquoi vous ne pouvez pas rater ce moment?

Le Black Friday, traditionnelle chasse aux bonnes affaires, bat son plein, avec une affluence particulièrement marquée aux États-Unis.

Des réductions impressionnantes

Les commerçants proposent des rabais colossaux, atteignant parfois jusqu’à 75%. Une manière pour eux d’écouler leurs stocks et d’inciter les consommateurs à dépenser tôt pour assurer leurs ventes. Ainsi, le grand magasin Macy’s à Manhattan a ouvert ses portes à un millier de personnes dès 6 heures du matin.

L’expérience d’achat en magasin appréciée

Même si la pression des vendeurs est parfois pointée du doigt, nombre d’acheteurs préfèrent l’expérience en magasin à l’achat en ligne. Les budgets varient selon les besoins et les opportunités, un consommateur a par exemple réussi à économiser 300 dollars sur l’achat d’un nouvel ordinateur.

Lire  Attention : iRobot à la dérive après l'échec de son rachat par Amazon !

Une tradition américaine… et mondiale

Le Black Friday est une véritable tradition pour les Américains. Certains commerçants ont même commencé à proposer leurs promotions dès le mois d’octobre. Mais ce phénomène s’est également exporté à d’autres pays comme le Royaume-Uni et la France, où l’impact des promotions Black Friday a été notable à partir de 2019.

La Cyberweek, un nouvel eldorado

La Cyberweek, qui succède au Black Friday, est aussi un événement majeur. Elle devrait faire entrer dans les caisses des cybercommerçants pas moins de 37,2 milliards de dollars, représentant une augmentation de 5,4%. On estime que plus de 182 millions de personnes devraient y faire des achats.

Un contexte économique favorable mais incertain

Malgré les incertitudes, l’environnement économique est meilleur que prévu. Les ventes pour l’ensemble de la saison des fêtes sont estimées à 966,6 milliards, soit une augmentation de 4%. Beaucoup de consommateurs se limitent cependant aux achats pour les cadeaux de fin d’année.

Lire  Attention ! Comment vos aliments préférés sont compromis ?

Amazon, touché par une grève

Enfin, Amazon, le géant américain du commerce en ligne, n’est pas épargné par les turbulences. Une grève affecte une trentaine de pays, les salariés revendiquant de meilleures conditions de travail.

4.2/5 - (18 votes)

Laisser un commentaire

Partages