Dangereuse attaque à Istanbul, un élément clé que vous devez savoir

Un évènement tragique a secoué la ville d’Istanbul. Une église catholique située dans le quartier Sariyer a été la cible d’une attaque, mettant en émoi la communauté internationale.

Le déroulement de l’attaque

Vers 11h40, deux individus ont perpétré une attaque dans une église catholique à Istanbul. L’arme utilisée s’est arrêtée de fonctionner, ce qui a permis aux assaillants de prendre la fuite. La victime de cette attaque tragique a été identifiée comme étant Tuncer Cihan.

Les réactions à l’attaque

Des voix se sont élevées pour condamner cette attaque. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a assuré que les mesures nécessaires avaient été mises en place. Le pape François, ainsi que le ministre italien des Affaires étrangères, ont également exprimé leur indignation face à cet acte de violence.

Lire  Attention: Meta face à l'exigence de sécurisation des comptes Facebook et Instagram

Les suspects arrêtés

La police turque a rapidement réagi et arrêté les deux suspects. Il s’agit d’une attaque revendiquée par l’Etat islamique via Telegram, ce qui ajoute à la tension déjà palpable dans le pays.

Le contexte

Il est à noter que cette attaque intervient une semaine après une rencontre entre Erdogan et la Première ministre italienne. De plus, une quarantaine de personnes étaient présentes lors de la messe, dont le consul général de Pologne à Istanbul.

L’enquête

Une enquête de grande envergure a été lancée pour comprendre les motivations des attaquants. Selon les premiers éléments, l’attaque semble viser une personne spécifique plutôt que l’église elle-même.

Un pays sous tension

La Turquie est confrontée à une menace persistante de l’Etat islamique. En effet, l’organisation a revendiqué plusieurs attentats meurtriers sur le territoire turc par le passé. Rappelons également que, pas plus tard qu’en décembre, 32 suspects, membres présumés de l’Etat islamique, ont été arrêtés, suspectés de préparer des attentats contre des synagogues, des églises et l’ambassade d’Irak.

Lire  Alerte ! Les ministres abandonnent WhatsApp et autres pour cette application française

Un bilan rassurant

Malgré la gravité de l’attaque, le gouverneur d’Istanbul a confirmé qu’il n’y avait pas d’autres blessés.

4.5/5 - (36 votes)

Laisser un commentaire

Partages