Découvrez la bombe que cache la réforme des retraites de 2023 !

La réforme des retraites de 2023 promet de grands changements, notamment en modifiant l’âge légal de départ et le nombre d’annuités. Voyons ensemble quelles sont les principales modifications à anticiper.

Impacts de la réforme sur la planification de la retraite

Avec cette réforme, la planification de la retraite prend une nouvelle dimension pour les travailleurs. En effet, l’opportunité de compléter ses revenus en travaillant à la retraite devient une réalité. Seule contrainte, certaines conditions doivent être réunies.

Il faut toutefois rester vigilant. En effet, le travail à temps partiel, par exemple, peut avoir une incidence sur les trimestres ou points de retraite. Heureusement, la réforme prévoit deux dispositifs pour atténuer cet impact. Il sera ainsi possible de réduire l’activité tout en percevant une partie de la retraite ou de partir plus tôt, sous certaines conditions.

Lire  Attention : Votre DPE de logement est-il vraiment valide ?

Reconnaissance plus large des périodes de contribution

Autre nouveauté marquante, il est désormais possible de valider des trimestres pour la retraite lors de périodes de maternité, de chômage, d’invalidité, de service militaire, ou en tant qu’aidant. Cette mesure représente une avancée significative qui devrait faciliter l’acquisition de droits à la retraite.

Mesures spécifiques et consignes de la Cnav

Fait surprenant, la Cnav aurait donné pour consigne de ne pas informer certains assurés sur des droits particuliers. Concernant la possibilité de retraite anticipée, elle bénéficiera à ceux qui ont commencé à travailler très tôt ou qui ont pris des congés parentaux. Quant à la possibilité de partir en retraite avec une décote en carrière longue, elle reste à l’étude.

On notera aussi l’existence d’une clause dérogatoire permettant de partir en retraite anticipée en carrière longue selon les anciennes règles. Avant le 1er septembre, il est donc recommandé de vérifier certains aspects pour ne pas être pénalisé par la réforme.

Lire  Pourquoi la Russie rêve de voir l'aide américaine à l'Ukraine stoppée?

Cumul emploi-retraite : une nouvelle donne

Réjouissez-vous, la réforme permettra également de continuer une activité rémunérée en CESU en cumul emploi-retraite. Et ce n’est pas tout, le cumul emploi-retraite total ouvrira de nouveaux droits à la retraite à compter du 1er septembre. Une reprise d’activité pourra aussi entraîner une augmentation de la pension pour les retraités.

La question de la prise en compte du cumul emploi-retraite pour améliorer la pension reste toutefois en suspens. De même, la rétroactivité du cumul emploi-retraite, qui ouvre de nouveaux droits, nécessite des clarifications. Le cumul emploi retraite, avec la réforme, ouvre donc de nouveaux droits, dont il convient de prendre connaissance pour optimiser sa retraite.

4.9/5 - (14 votes)

Laisser un commentaire

Partages