Joe Biden Échappe à la Justice : Le Choc !

Dans une récente déclaration, le procureur spécial Robert Hur a annoncé que Joe Biden ne serait pas poursuivi pour la rétention de documents confidentiels. Une annonce qui a suscité de nombreuses réactions.

Hur et sa vision de Biden

Robert Hur a dressé un portrait assez singulier de l’ancien vice-président dans son rapport. Selon lui, Biden est un “homme âgé avec une mauvaise mémoire”. Il stipule que Biden a “sciemment gardé et divulgué des documents classifiés après sa vice-présidence alors qu’il était un simple citoyen”. Pourtant, l’homme de loi estime qu’une inculpation n’est pas justifiée, principalement parce qu’il s’attend à ce qu’un jury soit plutôt clément envers Biden.

La réaction de Biden

Biden a accueilli favorablement la décision du procureur de ne pas le poursuivre. Il assure avoir coopéré pleinement avec l’enquête, mettant en avant sa participation à un entretien de cinq heures sur deux jours avec le procureur spécial et son équipe en octobre 2023. L’ancien vice-président a voulu marquer la différence entre son cas et celui de Donald Trump, qui est lui poursuivi pour avoir emporté avec lui des centaines de documents confidentiels après son départ de la Maison Blanche.

Lire  Alerte ! L'orpaillage illégal en Guyane : un danger qui inquiète!

Trump, Biden et le système judiciaire

Donald Trump n’a pas manqué de réagir à la nouvelle, dénonçant “un système judiciaire à deux vitesses”. Selon les propos de l’ancien président, “l’affaire des documents de Biden est différente de la sienne et 100 fois plus grave”. Le procureur spécial a lui-même relevé l’attitude contrastée des deux hommes face à la justice.

Critiques et défense

Du côté des Républicains, l’état-major de la Chambre des représentants n’a pas mâché ses mots. Ils ont critiqué la mémoire défaillante de Biden, le considérant “inapte” à exercer ses fonctions. Les documents classifiés découverts dans la résidence de Wilmington de Biden, ainsi qu’un ancien bureau, datent de l’époque où il était vice-président. Hur a d’ailleurs souligné dans son rapport la détérioration de la mémoire de Biden, mettant en exergue sa difficulté à se rappeler de détails précis de son mandat de vice-président.

D’autre part, le conseiller juridique de la Maison Blanche et l’avocat personnel de Biden n’ont pas hésité à critiquer les commentaires de Hur sur la mémoire de Biden. Ils ont jugé ces propos “déplacés” et “insultants”.

5/5 - (30 votes)

Laisser un commentaire

Partages