Macron joue avec le feu en soutenant Gaza face à Israël

Faisant face à un contexte international tendu, la France hausse le ton et intensifie son action humanitaire en faveur de Gaza. Parallèlement, Emmanuel Macron n’hésite pas à interpeller Israël tout en faisant preuve d’une diplomatie active.

La France intensifie son soutien humanitaire à Gaza

Le Président français, Emmanuel Macron, a annoncé l’envoi de 10 tonnes de fret médical pour venir en aide à la population de Gaza. Par ailleurs, le porte-hélicoptères Dixmude se tient prêt à partir pour l’Egypte. En parallèle, une mobilisation des hôpitaux français est en cours avec la perspective d’accueillir jusqu’à 50 enfants palestiniens blessés.

Macron interpelle le Premier ministre israélien

Le Président français n’a pas manqué d’exprimer sa préoccupation face aux pertes civiles à Gaza. Il a rappelé au Premier ministre israélien la nécessité de distinguer la population des terroristes. Macron a aussi insisté pour que soit instaurée une trêve humanitaire immédiate, préalable à un cessez-le-feu.

Lire  Attention ! Pourquoi de plus en plus de Français choisissent-ils la crémation ?

La situation en Cisjordanie

Macron a également fait part de ses inquiétudes relatives à la montée des violences contre les civils palestiniens en Cisjordanie. Il a alors appelé à maintenir le calme.

Le dossier des otages du Hamas

Le Président français s’est entretenu avec l’émir du Qatar et le président égyptien concernant les otages détenus par le Hamas. Macron s’est engagé à tout mettre en œuvre pour la libération de tous les otages, y compris les huit français.

L’hôpital al-Chifa à Gaza sous pression

L’hôpital al-Chifa à Gaza est sous le feu depuis mercredi, avec un raid mené par l’armée israélienne. La situation sanitaire sur place est très dégradée. L’Organisation mondiale de la Santé cherche actuellement à évacuer les derniers patients de l’hôpital, désormais qualifié de “zone de mort”.

Bilan du conflit

L’attaque du Hamas le 7 octobre a fait environ 1.200 morts en Israël, principalement des civils. En représailles, l’offensive israélienne à Gaza a fait au moins 13.000 morts, dont plus de 5.500 enfants et 3.500 femmes. L’ONU évoque potentiellement des “crimes de guerre” commis par l’armée israélienne.

Lire  Alerte de famine à Gaza : le cauchemar ne fait que commencer ?

Des critiques à l’encontre de Macron

Le Président français fait face à des reproches concernant sa politique au Proche-Orient. Un groupe de diplomates français dénonce un parti pris en faveur d’Israël. De surcroît, ses déclarations demandant à Israël de cesser les bombardements ont froissé les autorités israéliennes.

4.7/5 - (32 votes)

Laisser un commentaire

Partages