Terreur à Kiev : les frappes aériennes russes font 18 morts et 130 blessés !

Des frappes aériennes russes sur la capitale ukrainienne, Kiev, et sur Kharkiv font état, selon le président de l’Ukraine, Volodymyr Zelensky, de 18 décès et 130 blessés.

Le bilan indique que plus de 200 sites, incluant 139 structures résidentielles, ont été impactés. Par ailleurs, le Parquet général dresse un tableau plus sombre, avec 19 victimes et 120 blessés, dont 15 sont issus de la région de Kharkiv.

Des sites civils sous le feu

Les deux nations en conflit s’accusent mutuellement d’attaquer les zones civiles. À Kiev, des véhicules et un bâtiment en flammes ont été observés. On rapporte aussi la découverte d’une ogive non-explosée d’un missile dans la région. Trois individus ont été blessés par des fragments de missiles.

Lire  Incroyable, le PSG distance encore plus ses rivaux en Ligue 1!

Les gestes de secours

Les efforts humanitaires sont enclenchés à Kharkiv pour l’évacuation des blessés et la recherche de survivants dans les décombres. Le ministre de l’Intérieur rapporte que 27 personnes ont été rescapées des ruines.

La réponse ukrainienne

Zelensky, promet une riposte ferme et indique que le conflit sera renvoyé en Russie. Le commandant en chef de l’armée ukrainienne informe que la Russie a lancé 41 missiles, dont 21 ont été interceptés. L’Ukraine exhorte ses alliés à lui fournir plus de moyens de défense antiaérienne, avec pour projet de reprendre la maîtrise de son espace aérien en 2024.

Le soutien des alliés

Le secrétaire américain au Trésor réaffirme le soutien des États-Unis à l’Ukraine. Cette aide permet, selon lui, de maintenir les opérations vitales du gouvernement ukrainien. Le chef de la diplomatie ukrainienne, émet quant à lui des critiques à l’égard du manque de munitions et de missiles antiaériens fournis par les alliés occidentaux. Il appelle à un renforcement des systèmes de défense antiaérienne, suite aux attaques sur Kiev et Kharkiv.

Lire  Une escalade effrayante : Avion militaire russe abattu, 65 prisonniers ukrainiens à bord

Les contre-attaques ukrainiennes

L’Ukraine a également mené des attaques par missiles et drones sur le territoire russe, ciblant notamment la ville de Belgorod. La Douma russe a voté un texte sollicitant l’ONU et les parlements du monde entier à se positionner sur ces “attaques criminelles” de l’Ukraine en Russie.

Le débat sur les cibles

Moscou nie avoir visé des civils et assure frapper uniquement des objectifs militaires. La France, pour sa part, accuse la Russie de cibler délibérément les infrastructures civiles. Ces accusations sont appuyées par la mission de surveillance des droits de l’homme de l’ONU en Ukraine, qui note des dommages sur une école, une maternelle et des zones résidentielles.

Le bilan humain

Depuis le début de l’invasion russe en février 2022, ce sont des centaines de milliers de militaires et de civils qui auraient perdu la vie. Néanmoins, aucun bilan précis n’est disponible. Les deux camps n’ont pas publié de données détaillées et aucun décompte exhaustif n’est fourni par une organisation indépendante ou par l’ONU.

4.7/5 - (25 votes)

Laisser un commentaire

Partages