Trump versus Haley : le choc des titans pour l’investiture républicaine

Donald Trump a récemment donné un meeting de campagne energique dans le New Hampshire, état-clé des primaires républicaines. Face à lui, Nikki Haley, son adversaire de poids. On assiste à une lutte intense pour l’investiture républicaine.

Nikki Haley versus Donald Trump : une rivalité qui fait parler

Nikki Haley, l’ancienne gouverneure de Caroline du Sud et ex-ambassadrice à l’ONU, est sa principale rivale. Elle a fait forte impression en terminant troisième dans l’Iowa, se retrouvant désormais seule en course face à Donald Trump.

Haley n’hésite pas à critiquer Trump, affirmant qu’il n’est “pas au même niveau qu’en 2016” et qu’il est en “déclin”. Elle tente de capter l’attention des républicains modérés et des électeurs indépendants. Pourtant, avant que Ron DeSantis, l’ancien gouverneur de Floride, ne se retire de la course à l’investiture républicaine, elle accusait un retard de 15 points sur Trump.

Lire  Biden- Trump : Sait-on vraiment tout de leur guerre sans merci ?

Une avance significative pour Trump

Trump, de son côté, maintient une avance confortable dans les sondages du New Hampshire avec 20 points d’avance. Un fait qui pourrait laisser présager son succès à la future investiture républicaine, probablement face à Joe Biden. Il faut noter qu’aucun candidat n’a jamais échoué à remporter l’investiture républicaine après avoir gagné dans ces deux premiers États.

Les enjeux de l’investiture

Le New Hampshire, malgré son poids dans les primaires, ne représente que 22 délégués sur un total de 1.215. Le “Super Tuesday” du 5 mars, en revanche, regroupe 874 délégués et peut attribuer trois quarts du nombre nécessaire de délégués pour remporter la nomination.

Des obstacles juridiques pour Trump

Par ailleurs, des difficultés juridiques attendent l’ancien président. Un procès en diffamation intenté par E. Jean Carroll a dû être reporté en raison d’une maladie d’un juré due au Covid. Deux autres procès pénaux visant Trump commenceront en mars, l’un d’eux concerne ses tentatives d’inverser le résultat de l’élection présidentielle de 2020.

Lire  Le conflit Israël-Palestine embrase-t-il tout le Moyen Orient ?

Enfin, la Cour suprême des États-Unis commencera à examiner le 8 février le dossier concernant l’éventuelle inéligibilité de Trump dans le Colorado.

4.1/5 - (31 votes)

Laisser un commentaire

Partages