Un septuagénaire derrière les barreaux pour pédocriminalité sur le darknet ?

Un homme de 64 ans, à la retraite, se retrouve derrière les barreaux pour avoir créé et géré une plateforme majeure de pédocriminalité sur le darknet. C’est une première en France, où une platforme du darknet a été démantelée pour pédopornographie.

Interpellé à Strasbourg

Le suspect a été arrêté à Strasbourg par l’Office des mineurs. Il est mis en examen pour avoir administré une plateforme en ligne dédiée à des transactions illicites, ainsi que pour détention et diffusion d’images à caractère pédopornographique.

Plus que de simples accusations

Les charges qui pèsent sur lui sont lourdes. Il est poursuivi pour corruption de mineur via un réseau de communication électronique. Il est également accusé d’agression sexuelle incestueuse sur mineur et a été placé en détention provisoire.

Lire  Seniors au travail : Ce que décide le gouvernement vous surprendra !

Action internationale

Le démantèlement de cette plateforme n’aurait pas été possible sans une coopération internationale, notamment en partenariat avec Europol.

Des preuves au domicile du suspect

Une perquisition à son domicile a permis de saisir dix ordinateurs et deux cents disques durs qui sont actuellement en cours d’exploitation. Suite à son arrestation, des faits d’agression sexuelle et de violences sur mineurs ont été mis au jour dans son entourage proche.

Des contacts suspects à l’étranger

L’homme est également suspecté d’avoir entretenu des contacts illicites avec plusieurs adolescentes en Belgique et en Allemagne.

Des conséquences juridiques importantes

Si l’accusé est reconnu coupable, l’infraction d’administration d’une plateforme en ligne pour une transaction illicite est passible de cinq ans d’emprisonnement et d’une amende de 150.000 euros.

4/5 - (15 votes)

Laisser un commentaire

Partages