Attention : Vers une tragédie humanitaire sans précédent à Gaza ?

Le conflit israélo-palestinien s’est encore intensifié ces dernières 24 heures, marqué par des bombardements et des opérations terrestres qui ont coûté la vie à plus de 200 Palestiniens à Gaza.

Morts et destruction à Gaza

Une offensive majeure d’Israël a abouti à l’immense tragédie humaine de près de 20.258 vies perdues à Gaza, des victimes étant principalement des femmes, des adolescents et des enfants. Les forces du Hamas ont découvert de nombreux corps, certains semble-t-il exécutés au cours d’une opération terrestre israélienne à Jabaliya.

Le conflit en cours

La guerre en cours a été déclenchée par une attaque du Hamas, qui a entraîné environ 1.140 morts, en grande partie des civils. Israël, touché lors de cette attaque, a promis d’anéantir le Hamas. Cinq soldats israéliens ont perdu la vie lors des récents combats avec le Hamas, portant le nombre total de militaires israéliens tués depuis le début de l’offensive à 144.

Lire  Le plan secret de Netanyahu pour garder le contrôle de Gaza

Efforts de résolution

Des médiateurs de l’Égypte et du Qatar tentent d’atteindre une trêve pouvant ouvrir la voie à plus d’aide et à des libérations d’otages et de prisonniers. Le Hamas, de son côté, insiste pour que les combats s’arrêtent avant toute discussion sur les otages. Israël, quant à lui, est disposé à une trêve mais refuse un cessez-le-feu tant que le Hamas n’est pas éliminé.

La situation des otages

Le porte-parole du Hamas a déclaré que ses combattants avaient perdu le contact avec les otages israéliens et soupçonne qu’ils ont été tués lors d’un raid israélien. Cela a incité des manifestations en Israël pour s’opposer au Premier ministre Benjamin Netanyahu et exiger des négociations pour la libération des otages.

Solidarité et aide humanitaire

La situation dramatique à Gaza a entraîné l’annulation des célébrations de Noël à Bethléem par solidarité envers les Palestiniens. Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté une résolution appelant à une aide immédiate et massive pour la population de Gaza. Cette demande a été soutenue par le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, qui a dénoncé les obstacles créés par l’offensive israélienne à Gaza entravant la distribution de l’aide.

Lire  Le roi de Jordanie et Biden se querellent : la raison est choquante !

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a averti que Gaza était menacée par la famine et la propagation de maladies. Suite à cette tragédie, des centaines de milliers de Palestiniens ont cherché refuge à Rafah (sud) et vivent dans des camps de fortune.

4/5 - (20 votes)

Laisser un commentaire

Partages