Corée du Nord révolutionne la guerre des étoiles avec son nouveau satellite militaire

Voici une nouvelle qui est loin de passer inaperçue dans les couloirs des Nations Unies : la Corée du Nord a mis en orbite un satellite militaire espion, faisant fi des interdictions édictées par l’ONU en matière de technologies de missiles balistiques.

Défi aux résolutions de l’ONU

Nommé Malligyong-1, le satellite a été lancé par une fusée qui a décollé mardi soir. Le lancement de ce satellite militaire n’est pas simplement un exploit technologique pour la Corée du Nord. Il représente également un défi majeur pour les résolutions de l’ONU qui interdisent à ce pays l’utilisation de technologies de missiles balistiques.

Détecté par l’armée sud-coréenne

L’armée sud-coréenne a été la première à réagir, annonçant avoir identifié un supposé satellite de surveillance militaire. La Corée du Sud, Tokyo et Washington voient dans ce lancement une provocation et une violation des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU.

Lire  Atterrisseur privé américain en déroute : un monumental fiasco pour l'industrie spatiale privée ?

La Corée du Nord ne compte pas s’arrêter là

Non dissuadée par l’indignation internationale, la Corée du Nord a révélé finalement son intention de lancer d’autres satellites pour renforcer son dispositif de surveillance de la Corée du Sud. Par conséquent, la Corée du Sud a annoncé son intention de reprendre les opérations de surveillance à la frontière avec la Corée du Nord.

La Corée du Sud avertit

Ce lancement n’a pas pris de court la Corée du Sud qui avait averti de la préparation de ce lancement et avait menacé de prendre des mesures contre la Corée du Nord si celle-ci ne cessait pas ses préparatifs.

Séoul envisage un premier lancement

De son côté, Séoul envisage également de lancer son premier satellite espion avec l’aide d’une fusée SpaceX, marquant une nouvelle étape dans les tensions régionales.

La relations Corée du Nord-Russie inquiète

Par ailleurs, la Corée du Nord a récemment renforcé ses liens avec la Russie, une évolution qui suscite des préoccupations pour les États-Unis, la Corée du Sud et le Japon.

Lire  Le Sénégal en crise : un climat électoral explosif

Record d’essais de missiles

Il convient de noter que malgré les sanctions internationales et les avertissements des États-Unis et de leurs alliés, la Corée du Nord a réalisé un nombre record d’essais de missiles cette année.

4.5/5 - (31 votes)

Laisser un commentaire

Partages