OM vs Lyon : Le match à haut risque de mercredi !

Le match entre l’OM et Lyon, reporté suite à des incidents graves en octobre, est prévu mercredi. Un contexte tendu car il sera joué dans un climat de surveillance accrue à la suite du décès tragique d’un supporter à Nantes.

Les faits marquants du 29 octobre

Le match initial, programmé pour octobre, a été marqué par un incident grave. Le car transportant les joueurs lyonnais a été attaqué à son arrivée au Vélodrome, plusieurs vitres ont été brisées. Fabio Grosso, l’entraîneur de Lyon, a été blessé au visage.

Futur du match reprogrammé

Après le report du match, la Ligue de football professionnel a décidé de le reprogrammer. Le club lyonnais a demandé à jouer sans public, mais cette proposition a été rejetée.

Lire  Choc et stupeur : Le Royaume-Uni victime de cyberattaques massives

Dispositions de sécurité pour mercredi

Le match de mercredi sera joué sous haute surveillance. Le déplacement des supporters lyonnais à Marseille a été interdit et le dispositif de sécurité a été renforcé afin de gérer l’antagonisme entre les fans des deux équipes.

Analyse des violences du 29 octobre par la LFP

Les caillassages et le comportement raciste de certains supporters lyonnais survenus le 29 octobre ont été analysés par la commission de discipline de la LFP. Trois individus, qui seraient membres ou proches de la “Mezza Lyon”, un groupe de supporters d’extrême-droite, ont été arrêtés pour “provocation à la haine raciale et injures à caractère racial”.

Dispositions pour mercredi

Le parcours exact du car des joueurs lyonnais n’a pas été précisé. L’OM a demandé un renforcement des forces de police et l’OL arrivera normalement à Marseille, dans un car banalisé avec un vitrage renforcé.

Un contexte sécuritaire tendu

Le football français a connu de nombreux incidents violents cet automne. Les violences en marge des matchs de football sont de plus en plus fréquentes, ce qui fait craindre pour la sécurité des participants.

Lire  Dangereuse attaque à Istanbul, un élément clé que vous devez savoir

Mesures pour contrer les violences

Le président de la LFP a appelé à “des mesures radicales” pour contrer ces violences. Le ministre des Sports estime qu’il serait préférable d’arrêter les déplacements des supporters lors de matches à risque.

4.2/5 - (32 votes)

Laisser un commentaire

Partages