· 

L'Académie française accueille un nouveau membre

Patrick Grainville a été élu à l'Académie française pour succéder à Alain Decaux
Patrick Grainville a été élu à l'Académie française pour succéder à Alain Decaux

Comme à chaque fois, la disparition d’un membre de l’Académie Française entraîne sa succession. Cette fois, le fauteuil vacant était le numéro 9, celui du regretté Alain Decaux décédé le 27 mars 2016, où furent précédemment élus Jean Guéhenno ou encore Emile Henriot. Et l’Académie a (enfin) rendu sa décision : un nouveau membre a été élu.

 


C’est à Patrick Grainville, professeur agrégé de lettres et Goncourt 1976 pour Les flamboyants (à 29 ans seulement, ce qui en fait l’un des plus jeunes lauréats du célèbre prix littéraire), que revient l’honneur d’être sacré Immortel. L’auteur qui a récemment publié Falaise des fous aux éditions du Seuil, a été élu par 13 voix contre 2 dans le duel qui l’opposait à Dominique-Marie Dauzet, un prêtre catholique et écrivain français. On retrouve dans ce vote 3 bulletins blancs et 7 marqués d’une croix, peut-être le signe d’une sélection qui n’a pas plu à tout le monde. Encore une histoire d’hommes regretteront certains et certaines, peut-être au même sein de cette Académie. Toujours est-il que l’institution n’a jamais semblé aussi en proie à des réflexions multiples sur son avenir, son indispensabilité et ses missions futures. Gageons que l’arrivée de Patrick Grainville, cet amoureux de la langue et du mot au fauteuil numéro 9, puisse changer la donne.






Écrire commentaire

Commentaires: 0