"I am Vampire" de Romain Ternaux : attention, ça mord dur !

I am Vampire est le nouveau roman de Romain Ternaux publié chez Aux Forges de Vulcain
I am Vampire est le nouveau roman de Romain Ternaux publié chez Aux Forges de Vulcain

C’est le retour en solo de Romain Ternaux ! Après Success Story écrit à quatre mains avec Zarca et publié aux Éditions de la Goutte d’Or, l’ancien étudiant en lettres du côté de Reims revient avec I am Vampire à retrouver chez Aux Forges de Vulcain. Au menu : Woody Allen rencontre Dracula, l’art contemporain et les châteaux hantés. On vous aura prévenu…


# La bande-annonce

 

 

Artiste-peintre misanthrope, misogyne et libidineux en manque de reconnaissance, Bertrand vit aux crochets de son ami Yann, un rond-de-cuir de l'armée qu'il méprise. En proie à des accès de violence, il se découvre des pouvoirs extraordinaires. Serait-il en train de devenir un vampire ?

 

 

# L'avis de Lettres it be

 

Après Spartacus ou encore L’histoire du loser devenu gourou, une chose était sûre avant même de découvrir ce nouveau livre signé Ternaux : on va rire ! L’auteur est passé maître dans l’art du pas de côté et de la rigolade littéraire bien sentie. Autant ne pas passer par trois voire quatre chemins : I am Vampire ne déroge pas à la règle !

 

Romain Ternaux
Romain Ternaux

Tout commence pourtant dans une relative souplesse : Bertrand, un artiste désabusé, sans le sou, qui peine à convaincre et se convaincre lui-même d’avancer. Puis une vilaine échauffourée va venir tout bousculer… De fil en aiguille, on suit la transformation de notre vrai-faux héros jusque dans les allées sombres d’un château lointain !

 

 

Sans grande surprise, mais pour notre plus grand plaisir, Romain Ternaux file la rigolade comme jamais. Cette trajectoire quasi-kafkaïenne a quelque chose de franchement plaisant, notamment avec ce décalage permanent qui existe dans le roman entre les considérations rigolardes et légères des personnages et la violence des scènes… vampiriques.

 

 

 

Après un feel-good à quatre mains, Romain Ternaux nous propose un feel-bad aux dents acérées, une lecture carrément sympa de bout en bout. Le genre de bouquin dont on parle en soirée le sourire aux lèvres, et ça c’est sympa !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0