· 

Le grand retour de David Foenkinos

Le grand retour de David Foenkinos
Le grand retour de David Foenkinos

Avec Marc Lévy et Guillaume Musso, David Foenkinos forme le trio des plus gros vendeurs de livres en France actuellement. Le voilà qui revient en librairie avec son nouveau roman, Deux sœurs, à retrouver du côté de chez Gallimard. Que faut-il attendre de ce livre ? Lettres it be vous en dit un peu plus dans la suite de cet article.

 

 

Charlotte, La Délicatesse… Vers un nouveau best-seller ?

 

 

 

Presque une année s’est écoulée depuis la parution du dernier livre de David Foenkinos, Vers la beauté, publié chez Gallimard. L’auteur parisien de 44 ans est de retour avec Deux sœurs, toujours chez Gallimard dans la célèbre collection Blanche. Une fois encore, David Foenkinos investit le réel pour livrer un récit que l’on imagine captivant, surprenant malgré des personnages tout à fait classiques. L’auteur cultive l’art de faire danser le réel avec un nouveau roman attendu par ses nombreux lecteurs en France mais également au-delà de nos frontières.

La vidéo du moment

Pourquoi le Goncourt 2018 est un mauvais livre ?


De toute évidence, les attentes sont fortes autour de ce nouveau roman de David Foenkinos. L’auteur a peut-être essuyé un coup de moins bien avec Le Mystère Henri Pick en 2016 et Vers la beauté deux ans plus tard. Loin d’être des échecs commerciaux, les deux derniers romans de David Foenkinos n’ont peut-être pas satisfait toutes les attentes, économiques notamment mais aussi du côté des lecteurs désireux de retrouver tout ce qui a pu faire la force et le talent de leur auteur favori.

 

Sans plus attendre, découvrez la quatrième de couverture de ce roman disponible en librairie dès le 21 février prochain :

 

« Mathilde, la trentaine, forme avec Etienne un couple heureux. Elle est professeure de français dans un lycée. Elle adore son métier et ses élèves - à qui elle communique sa passion pour Flaubert et en particulier pour L'éducation sentimentale. Lors de leur dernier voyage en Croatie, Etienne lui a proposé de l'épouser et de fonder une famille. Mais peu de temps après leur retour, Etienne change d'attitude. Il est distant, gêné. Pressé de questions, il avoue qu'il a revu son ancienne compagne, Iris, et que cette rencontre l'a bouleversé. Etienne a compris que sa vie devait s'accomplir avec elle. L'univers de Mathilde s'effondre. En proie à une douleur inouïe, elle s'aperçoit que toute sa vie tournait autour de l'homme qui l'a quittée. Malgré le soutien d'une voisine psychiatre ou du proviseur du lycée qui l'apprécie beaucoup (et sans doute un peu plus), elle sombre et finit par être mise à pied. Sa soeur Agathe la recueille dans le petit appartement qu'elle occupe avec son mari Frédéric et leur fille Lili. La relation entre les deux soeurs se redéfinit dans cette cohabitation de plus en plus éprouvante. De nouveaux liens se tissent peu à peu au sein de ce huis-clos familial où chacun peine de plus en plus à trouver l'équilibre. Il suffirait d'un rien pour que tout bascule...

 

 

 Ce roman de David Foenkinos surprend par sa tonalité plus sombre qu'à l'accoutumée. Il dresse avec force le portrait d'une femme qui, pensant vivre une histoire d'amour merveilleuse, se retrouve dans les tourments de l'abandon et révèle peu à peu une nouvelle personnalité glaçante et inattendue. Il offre le portrait subtil et surprenant d'une passion amoureuse et de ses dérives. »






Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    laberri (dimanche, 24 février 2019 22:19)

    Dire que ses deux derniers livres n'ont pas satisfait les attentes économiques est faux. Evidemment ils n'ont pas atteint le succès incroyable de La Délicatesse, mais ont sont devenus des succès de librairie, d'autant plus que Vers la beauté paraîtra en poche d'ici peu. Puis écrire que les lecteurs de Foenkinos n'ont pas apprécié ces livres-là est encore plus faux. En effet si les plus fidèles lecteurs de l'auteur ont lu ces romans, ils n'ont pu qu'être conquis de retrouver le style Foenkinos. D'un côté le dramatique de Vers la beauté et de l'autre le comique délicieux du Mystère Henri Pick (adapté prochainement au cinéma). Les critiques ont d'ailleurs été globalement positives, loin de blâmer ces livres (sauf ceux qui n'aiment pas l'auteur et qui ont alors facilement détesté ces succès de librairie).