· 

Déontologie à l'Assemblée nationale : les députés peuvent continuer de tricher

Après l’affaire des costumes de Jack Lang, après l’affaire de Rugy et tous les autres scandales impliquant des députés de l’Assemblée nationale, une question se pose : quelles sont les sanctions encourues ? On a mené l’enquête. Résultat : les députés n’ont rien à craindre pour leur salaire !

 

 

La déontologie à l’Assemblée nationale, une vaste blague ?

 

 

 

Les conflits d’intérêt en politique, on en a déjà entendu parler. Des élus qui entretiennent des liens plus ou moins étroits avec des entreprises ou d’autres acteurs privés, on connaît la chanson. Les médias se régalent de tous ces scandales en pensant pouvoir mettre fin à la carrière politique d’un député. Sauf que… les sanctions, dignes de ce nom n’existent pas.

 



Après l’affaire Jack Lang, Lettres it be a mené l’enquête pour savoir quelles étaient les sanctions auxquelles sont soumis les députés de l’Assemblée nationale après avoir enfreint leur code déontologie.

 

 

 

La réponse en vidéo.

 





Écrire commentaire

Commentaires: 0