· 

Edouard Philippe et Atos : conflit d'intérêt sous les radars ?

L'ancien Premier ministre Edouard Philippe vient d'être élu au conseil d'administration de l'entreprise française Atos. Félicitations mais... il y a quand même quelque chose qui cloche. Et s'il s'agissait d'un léger conflit d'intérêt passé sous les radars ?

 



Une curieuse accumulation de hasards

 

 

 

Une relation ancienne avec Thierry Breton, une nomination au poste de Commissaire européen pour ce dernier qui est quand même l'ancien PDG d'Atos... 

 

 

Dans cette affaire, les hasards et les coups de chance sont nombreux. Même la Haute autorité de la transparence n'y trouve (presque) rien à y redire.

 

 

Lettres it be a mené l'enquête pour vous dans une toute nouvelle vidéo : et si cette affaire était beaucoup moins évidente ?

 





Écrire commentaire

Commentaires: 0