"Et vous avez eu beau temps ?" de Philippe Delerm : sonder la langue

"Et vous avez eu beau temps ?" est le dernier livre de Philippe Delerm publié au Seuil
"Et vous avez eu beau temps ?" est le dernier livre de Philippe Delerm publié au Seuil

"Et vous avez eu beau temps ?" de Philippe Delerm


« Et toi, t’as lu le nouveau Delerm ? » Cette chronique Lettres it be pourrait tout à fait commencer par l’une de ces phrases dont Philippe Delerm a le talent de nous dégoûter. Toujours est-il que l’auteur né du côté Auvers-sur-Oise fait son retour dans les librairies avec Et vous avez eu beau temps ? La perfidie ordinaire des petites phrases publié au Seuil. Qu’est-ce qui peut bien se cacher derrière l’anodin de ces antiennes prononcées à la va-vite, la veste à peine tombée juste après l’arrivée au bureau ou dans un repas de famille qui s’annonce déjà trop long ? Du Delerm pur jus, non filtré, cuvée 2018.

 

# La bande-annonce

 

Est-on sûr de la bienveillance apparente qui entoure la traditionnelle question de fin d'été : "Et... vous avez eu beau temps ?" Surtout quand notre teint pâlichon trahit sans nul doute quinze jours de pluie à Gérardmer...

 

Aux malotrus qui nous prennent de court avec leur "On peut peut-être se tutoyer ?", qu'est-il permis de répondre vraiment ?

 

A la ville comme au village, Philippe Delerm écoute et regarde la comédie humaine, pour glaner toutes ces petites phrases faussement ordinaires, et révéler ce qu'elles cachent de perfidie ou d'hypocrisie. Mais en y glissant également quelques-unes plus douces, Delerm laisse éclater son talent et sa drôlerie dans ce livre qui compte certainement parmi ses meilleur.

 

# L’avis de Lettres it be

 

 

Philippe Delerm est le chirurgien-esthétique de notre belle langue française. Depuis de nombreuses années maintenant, il se fait un malin plaisir à se jouer de la langue, la défigurer, le reconfigurer, la vider de son sens puis mettre en lumière un sens nouveau, jusqu’alors peu ou pas perçu. Les mots deviennent, sous la plume de Delerm, autant de briques Lego® qu’il assemble sous les yeux ébahis du lecteur. Tout a commencé avec le désormais célèbre La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules paru en 1997. Une première tentative, couronnée de succès, qui visait déjà à étudier et analyser ces petits plaisirs de tous les jours, ces instants fugaces de plaisir sommaire, et d’en faire la plus juste traduction avec quelques mots, quelques phrases. Une tentative réussie qui en appela de nombreuses autres : Les Eaux troubles du mojito. Et autres belles raisons d’habiter sur terre paru en 2015, La Tranchée d’Arenberg et autres voluptés sportives (2007), Ma grand-mère avait les mêmes (2008), et bien d’autres ouvrages encore … Tout cela entrecoupé de nombreux romans au succès qui n’est plus à démentir.


Philippe Delerm
Philippe Delerm

 

Delerm revient donc à ses premières amours avec Et vous avez eu beau temps ?, un nouveau recueil de textes courts pour sonder la langue et ses échouements modernes. De cette phrase « Je le lis chez ma coiffeuse » pour parler des magazines people, en passant par le non moins célèbre « Pour être tout à fait honnête avec toi » qui insinue lourdement la possibilité inverse, Delerm scrute, observe, analyse, dépiaute tous ces élans oraux, tous ces travers du parler qui prêtent alors à sourire et rire dès lors que l’on repense à la dernière fois où l’on a pu les prononcer par nos soins.

 

 

 

« C’est du Delerm tout craché ». Une phrase qui sera peut-être dans Et vous avez eu beau temps ? Partie 2 mais qui illustre à merveille le ressenti général à la lecture de cet ouvrage. On prend plaisir, avec l’auteur, à se moquer de ces phrases qui cachent beaucoup de choses sous leur apparence badine. Quelques passages un peu capilotractés viennent estomper le sourire, mais Philippe Delerm n’a pas perdu de sa verve et de son amour de la langue et, rien que pour ça, on est satisfait !

Écrire commentaire

Commentaires : 0