"Hope" de Sylvie Godefroid : une nouvelle plume belge à surveiller !


Hope est le troisième roman de Sylvie Godefroid publié chez Genèse
Hope est le troisième roman de Sylvie Godefroid publié chez Genèse

"Hope" de Sylvie Godefroid


Une auteure belge, une plume brillante et parfois acide sur les travers de notre société, des personnages bien positionnés et auxquels on s'identifie à toute vitesse. Amélie Nothomb, vous avez dit ? Même pas. Lettres it be vous parle aujourd’hui de Sylvie Godefroid et son dernier roman Hope publié chez Genèse. Le récit d'une jeune femme dont le physique ingrat va être à l’origine de nombreuses choses, heureuses comme pas vraiment heureuses …

 

 

# La bande-annonce

 

 

 

Abandonnée par ses parents, Hope est une jeune femme au physique ingrat et aux humiliations multiples, qui n'a connu toute sa vie que moqueries et quolibets. A l'issue d'un énième coup du sort, elle décide de se venger en frappant fort ! Elle élabore un plan diabolique qui trouvera sa concrétisation le 20 octobre 2017 : 10 personnes choisies au hasard mourront.

 

Qui sera choisi ? Comment et pourquoi ? C'est ce que le lecteur découvre au fil de ce roman choc.

 

# L’avis de Lettres it be

 

 

Hope est le troisième roman de Sylvie Godefroid publié chez Genèse, après L’anagramme des sens et La balade des pavés. Deux premiers romans où la femme trouvait toute sa place dans des histoires pourtant très diversifiées. Avec Hope, l’auteure belge prend le pari de traiter plusieurs problèmes très (trop) actuels à travers le personnage  de Hope, une jeune fille au physique pas vraiment facile et qui va tenter de reprendre son destin en main. Pour le meilleur comme pour le pire …

Sylvie Godefroid publie Hope chez Genèse
Sylvie Godefroid publie Hope chez Genèse

 

Au-delà d’une écriture acide par endroit, la plume de Sylvie Godefroid se révèle plus qu’intéressante. Vivante, imagée, rarement dans l’inutile pathos, toujours précise, il se dégage de la lecture de ce roman une très bonne impression sur la forme. Sur le fond, il en est presque de même : Sylvie Godefroid fait vivre toute une galerie de personnages tous aussi bien posés les uns que les autres, à commencer par Abdeslam. Un personnage qui raisonne obligatoirement (et tristement) dans nos têtes comme le Salah Abdeslam du commando des attentats de Paris. Et pourtant, pour ce personnage comme pour les autres, Sylvie Godefroid offre des détails plus ou moins personnels, des explications courtes mais bien senties sur le pourquoi du comment de ces personnages et la raison qui va faire que ces derniers vont se retrouver entre les mains de Hope … Tout cela, articulé autour de l’idée de beauté sociale, d’acceptation et de cheminement vers le pire, des idées phares, jamais perdues de vue, et brillamment traitées par l’auteure belge.

 

 

 

En somme, un roman intéressant, intrigant, qui soulève de nombreuses et épineuses questions sans y répondre trop formellement et sans ouvrir des portes inutilement. Un bel équilibre qui se dégage d’un court roman à dévorer sans trop attendre. Qui sait, Hope est peut-être déjà à vos trousses …


Écrire commentaire

Commentaires : 0