"Les Jouisseurs" de Sigolène Vinson : à la lisière de la fiction

Les Jouisseurs est le dernier livre de Sigolène Vinson publié aux Editions de l'Observatoire
Les Jouisseurs est le dernier livre de Sigolène Vinson publié aux Editions de l'Observatoire

"Les Jouisseurs" de Sigolène Vinson


C’est avec le vol d’une machine formidablement imaginaire que ce dernier livre de Sigolène Vinson va prendre vie. L’ancienne avocate et actrice de théâtre reprend la plume, en-dehors de ses chroniques judiciaires publiées dans Charlie Hebdo, pour livrer un roman qui a tout de l’énigme. Un roman publié aux Editions de l'Observatoire (un merci en passant). L’avis de Lettres it be ? Un peu plus bas dans cet article !

Sigolène Vinson
Sigolène Vinson

 

# La bande-annonce

 

Ils sont quatre : Olivier et Éléonore, Ole et Léonie. Tous jouisseurs.

Atteint du syndrome de la page blanche, Olivier dérobe un automate, l’Écrivain, pour composer le roman qu’il n’arrive pas à créer. Sa compagne, Éléonore, visiteuse médicale, dévore sa propre cargaison de psychotropes et, dans ses hallucinations fantasques, s’empare de l’Écrivain pour imaginer Ole et Léonie.

 

 

Dans le Maroc de Lyautey, à deux siècles de là, ces derniers traversent le désert à bord de leur caravane de débauche, instillant le vice et l’alcool à mesure des escales. Comme Olivier et Éléonore, les contrebandiers cherchent à tromper leur mélancolie.

 

 

 

Des glaciers suisses aux dunes marocaines, du XIXème au XXIème siècle, existe-t-il une jouissance assez puissante pour échapper à la brutalité de l’instant terrestre et accéder à la joie de vivre ?

# L’avis de Lettres it be

 

 

Fille d’un employé à la transition informatique de la compagnie d’électricité Djiboutienne, ancienne élève du cours Florent puis actrice de théâtre s’étant adonnée à Machiavel et Brecht avant une courte passade sur le grand écran sous la direction de Danielle Thompson, avocate parisienne puis maintenant auteure et chroniqueuse judiciaire du côté de chez Charlie, Sigolène Vinson a de la vie plein la tête. Elle nous revient en librairie avec Les Jouisseurs, un ouvrage onirique et plein de bonnes réflexions.

 

 

 

Olivier n’en peut plus de cette page blanche qui le hante jour et nuit. Pour contrecarrer tout cela, il envisage le vol de l’Ecrivain, un automate formidable qui permet ni plus ni moins que de composer le roman parfait, tout du moins celui qu’Olivier n’arrive pas à écrire. De cet enchevêtrement de boulons et de bouts de ferraille va émerger deux personnages, Ole et Léonie. La fiction prend vie petit à petit, au gré des bonnes volontés mécaniques de cet automate. Va s’en suivre tout un micmac où Eléonore, la compagne d’Olivier, aura son mot à dire (et à écrire) …

 

 

 

 

On retrouve dans ce roman de nombreuses choses qui ont pu marquer la vie de Sigolène Vinson. Si on se la joue façon Sainte-Beuve, force est de constater que la vie de l’auteure éclaire grandement son nouvel ouvrage. Les forces de l’informatique, de la théâtralité de la vie, de l’incertitude du jugement … Tout y est. Tout cela enrobé d’une écriture (trop ?) onirique qui rend parfois l’immersion dans ces quelques lignes et pages d’autant plus hasardeuse. En somme, une histoire intelligente et captivante mais une écriture qui complique la pleine lecture. Bonne surprise mais quelques petits regrets en passant pour rejoindre le clan des Jouisseurs.



Écrire commentaire

Commentaires : 0