"L'ours est un écrivain comme les autres" de William Kotzwinkle : L'histoire d'un ours à plume

L’ours est un écrivain comme les autres

de William Kotzwinkle

 

 

 

 

Un ours qui nourrit le rêve de devenir un homme. Un homme qui nourrit le rêve de devenir écrivain. Quand le rêve de l’un va très vite devenir le cauchemar de l’autre. C’est, de façon très synthétique, le postulat de départ de ce livre de William Kotzwinkle, écrivain américain discret qui réussit là un coup d’éclat. Lettres it be vous en dit plus !

 

 

// « Il lui semblait que la compréhension entre les êtres humains était comme un filet auquel on rajoutait sans cesse des mailles. » //

 

 

 

# La bande-annonce

 

 

 

(Quatrième de couverture) : Il était une fois un ours qui voulait devenir un homme … et qui devint écrivain.

 

 

Ayant découvert un manuscrit caché sous un arbre au fin fond de la forêt du Maine, un plantigrade comprend qu’il a sous la patte le sésame susceptible de lui ouvrir les portes du monde humain – et de ses supermarchés débordants de sucreries … Le livre sous le bras, il s’en va à New York, où les éditeurs vont se battre pour publier l’œuvre de cet écrivain si singulier – certes bourru et imprévisible, mais tellement charismatique ! Devenu la coqueluche du monde des Lettres sous le nom de Dan Flakes, l’ours caracole bientôt en tête de liste des meilleures ventes …

 

 

 

# L’avis de Lettres it be

 

 

 

Chez Lettres it be, il est vrai que l’on raffole des livres dont la quatrième de couverture vous laisse dans une profonde incompréhension. Ces fameux livres sans queue ni tête mais qui vous donne quand même l’envie d’en savoir plus, de parcourir ces quelques centaines de pages pour vous faire une idée. « L’ours est un écrivain comme les autres » est exactement ce genre de

livres.

 

 

L’histoire du roman de William Kotzwinkle est profondément absurde. Mais comme souvent, va naître dans cette absurdité une histoire brillante, pertinente. Ici, est dépeint le monde de l’édition américaine, ce monde avec tous ses coups d’éclat et tous ses travers. Le gros point fort de ce livre réside clairement dans son humour, dans ce côté terriblement caustique qui nous fait rire et sourire page après page. Les dialogues sont décalés au possible, les situations rocambolesques. Les personnages incarnant chacun une facette de ce monde de l’édition si particulier, ce monde où d’un âne vous ferait vite un cheval de course, à grand renfort de promotion et de passages télévisés. Et pourtant, ce cocktail détonnant prend, pour notre plus grand plaisir.

 

 

 

William Kotzwinkle, pourtant plutôt auteur de romans jeunesse et d’enquêtes policières, délivre ici une petite pépite pleine d’humour mais qui n’en demeure pas moins corrosive sur ce fameux secteur de l’édition qui en prend pour son grade. A lire, rien que pour rire un peu ! 

 

 

 

// « J'ai cru comprendre que vous étiez originaire du Maine, dit le vice-président. Nous avons âprement lutté pour y préserver la nature sauvage.

- Je préfère les hôtels, répondit l'ours. Ils lavent vos slips. »  //

 

 

 

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0