"L'ultime élément" d'Aviscène : Tu crois ? Moi non plus

L’ultime élément

d’Aviscène

 

 

 

A mi-chemin en roman initiatique et petit traité de philosophie à l’égard des croyants et des non-croyants, « L’ultime élément » d’Aviscène est un livre qui nous a grandement intrigué chez Lettres it be. Il suffit de lire les quelques lignes du résumé pour comprendre pourquoi. Mais une fois le livre refermé, quels étaient nos sentiments ? On vous dit tout !

 

 

 

 

// « Il décela avec stupéfaction la présence d’un temps, d’une synagogue, d’une église et d’une mosquée. Des gens portant des kesas, des kippas, des crucifix et des voiles défilaient harmonieusement dans les rues.

 

L’itinérant interpella l’enfant :

- Ne sommes-nous pas dans le village des Croyants ?

- Non ! Ici, personne n’est Croyant. » //

 

 

 

 

# La bande-annonce

 

 

 

(Quatrième de couverture) : Roman philosophique et spirituel à l’intention des Croyants et des Athées où le personnage principal entreprend un long voyage à la quête du sens. Inspiré de méditations sur les livres sacrés du bouddhisme, judaïsme, christianisme et islam, ce livre interpelle le lecteur sur la notion de foi en mettant l’éclairage sur une dimension linguistique oubliée.

 

 

 

 

# L’avis de Lettres it be

 

 

 

La religion dans les romans … Un thème pris, repris, tourné dans tous les sens, abordé de toutes les façons, avec plus ou moins de brio. Aviscène, énigmatique pseudonyme vous l’aurez deviné, délivre ici un roman qui n’en demeure pas moins énigmatique. L’importance du mot est mise au premier plan, ce qui confère à la lecture un plaisir tout particulier. En effet, le personnage principal de ce livre s’appelle tout bonnement « Le Questionnement ». De quoi faire entrer dans les pages de ce livre, pléthore de métaphores …

 

 

 

 

Métaphorique à souhait, ce livre offre des questionnements divers et variés sur la religion, ses partisans et ses opposants, ses penseurs et ses détracteurs. Toutes les manières d’aborder la religion sont exposées aussi, du scientifique borné au religieux non moins obtus. Et au-dessus de la mêlée, on rencontre des personnages dont les pensées et les dires nourriront la réflexion générale sur ce roman …

 

 

 

En somme, un court roman / essai philosophique à découvrir, à déguster pour aborder la religion sous divers angles. Malgré tout, on regrettera le court format de ce roman qui aurait appelé bien plus de développement ... Enrichissant tout de même.

 

 

 

// « - Et c’est ainsi que les conflits commencent, murmura le Questionnement enfoui dans ses réflexions

- Oui. Vous remarquerez que les deux mondes se questionnent plus, trop occupés à se critiquer et à se détester. »  //

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0