"Résultat des courses" de Guilhaine Chambon : drôle de vie !

 

Résultat des courses
de Guilhaine Chambon

 

 

 

Un destin qui s’évanouit et reprend vie dans un taxi, une vie de famille aux multiples rebondissements … Guilhaine Chambon, avec son dernier roman « Résultat des courses », propose une porte ouverte à la vie qui dégringole, à la vie qui part dans tous les sens. Lettres it be vous dévoile son avis sur ce roman plus que prometteur à la lecture de sa quatrième de couv’.

 

 

 

// « Je regagne mon taxi et j’ouvre la portière, un vieux couple s’approche, le vieux monsieur me précise : Gare de Lyon, je les regarde, ils sont à l’approche de l’hiver ces deux-là. Petite valise à roulettes, si petite pour deux. En vieillissant on se comprime ? Un si petit bagage pour deux ? On fait du deux en un avec le temps ? Je repense à mes courses au supermarché, lessive avec adoucissant incorporé. » //

 

 

 

# La bande-annonce

 

 

(Quatrième de couverture) : L’histoire d’un homme … Peut-on raconter son histoire ? Il se prénomme Frédérik, cadre supérieur à la Défense, belle réussite professionnelle. Un jour, une femme l’a quitté, lui laissant juste un petit mot dans la plaquette de beurre : « je n’aime plus la guitare, salut, je pars … » Un jour, cet homme a décidé de tout quitter, marre de la routine, marre des autres, marre de l’open space … Taxi, il sera désormais taxi ! Pas d’attache, plus d’horaire, plus de métro matin et soir. Frédérik va ainsi d’un passager à une passagère, d’une histoire à une autre. Il s’instruit des autres. Des inconnus entre-aperçus, devinés, désirés, subis, jusqu’à cette nuit où il fait la Rencontre, celle qui le replonge dans son passé, celle qui ouvre à nouveau toutes les cicatrices qu’il pensait fermées. Cette Rencontre va le mener au cœur de son histoire et lui révéler un secret. Ce secret, c’est un enfant … son enfant. Commence alors une course folle dans Paris au volant de son taxi jusqu’à …

 

 

 

# L’avis de Lettres it be

 

 

 

Guilhaine Chambon est une femme à la vie pleine. D’abord passée par une formation juridique puis littéraire, mère de famille dévouée, mais aussi comédienne sur les planches comme sur grand écran, peintre et sculpteuse à ses heures perdues, poète primée par le prix Poésie RATP 2016, elle s’essaye à la littérature avec « Résultat des courses ». Et force est de constater que l’essai est transformé.

 

 

 

D’emblée, l’histoire oriente notre pensée vers les romans de David Foenkinos, ces romans qui puisent toute leur force dans la vie, dans la richesse de l’existence, dans ses tourments et ses coups d’éclat. Guilhaine Chambon dépeint ici une vie parmi tant d’autres, une âme parmi des milliards. Mais cette âme en peine occupera les 257 pages du roman sans coup férir. D’un rebondissement à l’autre, d’une quête du fils perdu à une course en taxi, le banal rythme le roman comme rarement ailleurs. Et la plume de Guilhaine Chambon apporte une touche personnelle qui tient en haleine.

 

 

 

Bon, l’éloge ne serait pas parfait s’il n’était pas tempéré. Dans ce roman, « Résultat des courses », on regrettera tout de même le petit manque de rythme qui s’installe sur la fin. La quête du fils est bien posée, cette histoire d’amour entre attirance et répulsion prend, mais les dernières pages manquent tout de même de rythme. Jusqu’à un rebondissement peu attendu …

 

 

 

Une lecture attrayante, douce, follement humaine qui vous proposera une parenthèse inattendue dans un monde qui en manque cruellement.

 

 

 

// « Mais je vais répondre à tes post-it, Pauline.
Comme notre histoire est un vrai jeu de piste, je te déposerai ma réponse à la poste restante du Louvre.
Elle y restera des années … » //

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0