12/11/19 : Vous détestez Éric Zemmour ? Défendez-le !

Comprendre l'actualité, réussir à avoir les bons arguments pour convaincre autour de soi, c'est le premier pas vers la réussite !

 

Toutes les semaines, recevez les courriers de Lettres it be.

 

Au programme : décryptage de l'actualité récente, informations marquantes à retenir, résumé des meilleurs livres à ne pas manquer...

 

Pour vous abonner gratuitement, cliquez sans attendre sur le bouton juste en-dessous !

Ami lecteur, amie lectrice,

 

 

c'est l'une des personnalités médiatiques les plus en vue... et les plus attaquées de ces dernières années !

 

 

Beaucoup le détestent, certains l’admirent mais, en attendant, tout le monde parle de lui.

 

 

 

Éric Zemmour est attaqué en permanence, et il recherche cela. Mais plutôt que de vouloir le faire interdire, pourquoi ne pas l'affronter et montrer à tout le monde la supercherie qu'il semble incarner ? C'est la réflexion du jour !

 

Provoquer l’indispensable débat

 

 

 

"Il faut interdire Éric Zemmour", "Il doit être renvoyé de CNews"...

 

 

On ne compte plus les attaques à l'encontre du journaliste et écrivain qui officie depuis peu sur la chaîne d'informations CNews au côté de Christine Kelly.

 

Toutes les semaines, il fait face à des invités de tous bords qui se succèdent émission après émission avec un seul but : le contredire et mettre ses erreurs en lumière. Michel Onfray, Bernard Henri-Lévy, Mohamed Sifaoui… De beaux noms sont déjà venus sur le plateau en donnant lieu à des débats souvent intéressants, mais surtout en offrant aux réseaux sociaux la matière inflammable dont ils se nourrissent.

 

 

Malgré cette forme de débat contradictoire proposée à l’antenne pour tenter de faire tomber Zemmour, ses ennemis les plus virulents ne lâchent rien : il faut le faire taire et lui interdire la parole, coûte que coûte.

 

 

 

Pourtant, l'interdiction d'Éric Zemmour semble être la pire des solutions. 


Au contraire : l'affrontement en débat, idées contre idées, semble être la meilleure voie pour mettre en lumière la supercherie qu'il incarnerait pour bon nombre de personnes.

 

 

Si Éric Zemmour est un bonimenteur qui manie les peurs pour construire sa réputation, alors il faut le dire et le prouver pour le désavouer une bonne fois pour toutes. Il faut éplucher ses livres, les attaquer sur le fond, pas seulement sur le nom qui se trouve en couverture.

 

Ainsi, ses ennemis pourront se contenter d’une chose, sans même avoir gain de cause : ils auront ressuscité le débat comme dans toute vraie démocratie. En attendant, à crier à la censure et l’interdiction, on est loin du compte…

 

 

 

 

Vous n’êtes pas d’accord ? Vous voulez réagir ? Envoyez-moi vos commentaires à lettresitbe@gmail.com !