· 

"Au sortir de l'enfance" de Paul Audi : réflexions sur la fin du début

Au sortir de l'enfance est le dernier livre de Paul Audi publié aux Editions Verdier
Au sortir de l'enfance est le dernier livre de Paul Audi publié aux Editions Verdier

Alors que le catalogue de la maison Verdier s’est récemment étoffé du côté des romans d’un brillant Au feu de Dieu écrit par Walter Siti, une parution récente vient s’ajouter à cette enfilade de pépites littéraires, parution signée Paul Audi. L’ancien élève de l’Ecole normale supérieure, agrégé de philosophie et docteur toujours en philosophie depuis 1993 vient donc ajouter Au sortir de l’enfance, un nouveau titre dans sa déjà bien riche bibliographie. L’occasion d’aborder cette transition magnifique entre l’enfance et l’adolescence, ce passage de relais entre celui que l’on a été à celui que l’on sera bientôt. Philosophie, réflexions psychanalytiques, études de textes au programme. Et ça vaut le détour !

Paul Audi
Paul Audi

Au sortir de l’enfance pourrait être lu comme l’aboutissement du parcours intellectuel de son auteur tant il semble mêler différentes thématiques chères à Paul Audi. En effet, thésard ayant planché sur Jean-Jacques Rousseau dont l’enfance plus que chahutée est bien connue, s’étant également penché sur l’accession de l’Homme vers son humanité la plus complète, Au sortir de l’enfance semble véritablement couronner tout un cycle de réflexions. Et pourtant, ce livre se lit tout entier avec une abordable complexité qui ouvre le champ des possibles à un essai souvent théorique et parfois brillant par son actualité.

 

 

 

L’enfance qui s’éteint se trouve mise en lumière par diverses approches, de la théorie psychanalytique aux théories philosophiques en passant par quelques explications quant à la radicalisation qui touche nombre d’adolescents, pacte faustien 2.0. On retrouve également une analyse faite à travers la figure d’Hamlet et à travers tout le poème Jeunesse de Rimbaud. En somme, c’est un puzzle de réflexions liées qui se met en place sous nos yeux, évoquant une figure de la vie qui n’a peut-être que trop rarement été aussi bien abordée que dans ce livre.

 

 

 



Écrire commentaire

Commentaires : 0